Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 931.27 +0.21 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Confrontation avec les 4 600 points, enjeu technique majeur

mardi 26 mai 2020 à 08h32

(BFM Bourse) - En l'absence de repère en provenance de Wall Street, l'indice phare parisien, le CAC 40, est parvenu à réaliser un début de semaine très nettement dans le vert (+2,15% à 4 539 points), dans des volumes toutefois très timides, dans un marché qui continue de marcher sur des oeufs, avec le regain très net des tensions diplomatiques entre Washington et Pékin.

Le président américain Donald Trump a encore haussé le ton mercredi dernier sur la gestion du coronavirus par la Chine, affirmant qu'elle portait la responsabilité d'une "tuerie de masse mondiale"... Les derniers "pics" en date, de plus en plus provocateurs, de l'administration Trump laissent planer la menace d'un arrêt des activités de sous-traitance d'entreprises chinoises utilisant des composants de conception américaine, et la menace de nouvelles règles restrictives pour les investissements américains dans les sociétés chinoises dont les actions cotent aux Etats-Unis.

Autre source potentiel d'accroissement des tensions, et non des moindres : l'annonce par la Chine d'un projet de loi de "sécurité nationale" sur Hong Kong, contre le pouvoir exécutif local, après les mouvements sociaux de 2019. "Celle-ci permettrait en effet à Pékin d’arrêter plus aisément les personnes portant atteinte à la sécurité nationale et réduirait l’indépendance judiciaire de Hong Kong par rapport à Pékin. Par ailleurs, la liberté d’expression et de la presse pourrait également être fortement réduite, selon les personnes manifestants contre cette loi", notait Vincent Boy (IG France).

Un "contraste saisissant" entre les performances boursières des principales places européennes lundi et l'état de santé de l'économie, selon l'analyste. "L’explication se trouve probablement encore une fois du côté des banques centrales et de la Fed notamment.", éclaire-t-il.

"La taille du bilan de la Réserve Fédérale vient de dépasser les 7000 milliards $ soit l’équivalent de 32% du PIB des Etats-Unis. La Fed a encore acheté en l’espace d’une semaine environ 111 milliards$ d’actifs composés de titres de crédit hypothécaire (MBS), de bons du Trésor (Treasuries) mais également, et c’est une nouveauté depuis quelques jours, d’obligations d’entreprises via des ETF notamment. Au cours des 6 premiers jours de ce programme (annoncé quelques semaines auparavant et qui avait accéléré le rebond des marchés actions), la Fed a procédé à l’achat de 1.8 milliards$ d’ETF incluant notamment des obligations « high yield », c’est-à-dire des obligations d’entreprises à haut rendement (plus risquées donc) se trouvant en catégorie « spéculative »."

Concernant l'épidémie de Covid-19 proprement dite, l'existence d'un double foyer en Amérique (Etats-Unis et Brésil) continue d'inquiéter. Le nombre de nouveaux cas quotidiens au Brésil continue de battre des records, à proximité des 20 000, selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, qui fait autorité sur le sujet. Aux Etats-Unis, pays de loin le plus touché par la pandémie de Covid-19, on dénombre près d'1 660 000 cas, pour près de 100 000 décès.

Au chapitre statistique lundi, peu de choses à se mettre sous la dent. Les données finales de chute du PIB d'un trimestre sur l'autre au premier trimestre 2020 en Allemagne ont été confirmées à -2.2% par DESTATIS.

Côté valeurs, le secteur aérien (transports et service), aéronautique (constructeur et équipementiers) ont très largement amplifié les variations du CAC lundi, à l'image d'Air France (+4,55% à 3,768 euros), ADP (+8,72% à 86,05 euros), Airbus (+8,51% à 58,64 euros) et Safran (+6,18% à 80,36 euros).

Carmat a bondi de 6,99% à 20,20 euros dans des volumes épais de plus de 40 000 pièces, après l'annonce d'une première transplantation dans un hôpital danois.

A suivre tout particulièrement le secteur automobile (et équipementiers), alors que le Président E. Macron présentera ce mardi, depuis une usine Valeo du Pas-de-Calais, le plan de soutien à l'ensemble de la filière.

Pour rappel, Wall Street est resté fermé lundi en raison d'un jour férié (Memorial Day). Vendredi, les principaux indices sur actions ont terminé la semaine passée sur une note neutre, à l'image du Dow Jones (-0,04% à 24 465 points) ou du Nasdaq Composite (+0,43% à 9 324 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, est parvenu à grignoter 0.24% à 2 955 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1.0920$. Le baril de WTI, l'un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 34,40$.

À l'agenda statistique ce mardi, à suivre en priorité l'indice de confiance du consommateur GfK en Allemagne, et une batterie d'indicateurs sur la santé de l'immobilier américain (indice des prix, ventes de logements neufs, S&P Case Schiller Composite).

A noter, pour les détenteurs de positions au RD: la liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance de ce mardi 26 mai.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Sur l'ensemble de la semaine passée, certes marquée par un jour férié non chômé, les volumes sont restés finalement discrets et les secteurs ne se sont pas rassemblés d'une seule voix. La séance de mardi l'a parfaitement confirmé, avec une inflexion baissière précoce, dans des volumes nourris. L'indice hexagonal a réintégré avec franchise, une zone de travail entre 4 357 points, qui regagne ses galons de support, et les 4 600 qui eux, restent une résistance sérieuse. Au sein de cette figure va continuer de se tracer une figure chartiste symétrique peu avenante.

Dans l'immédiat, une confrontation délicate se profile, avec les 4 600 points. Un échec sur ce niveau enverrait un signal négatif. Avis neutre dans l'immédiat, avec l'anticipation d'une séance de rééquilibrage des forces.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4600.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4117.00 points relancerait la pression vendeuse.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale 1G61S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Neutre
Résistance(s) :
4600.00 / 5000.00 / 5081.00
Support(s) :
4117.00 / 3632.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Confrontation avec les 4 600 points, enjeu technique majeur (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Confrontation avec les 4 600 points, enjeu technique majeur (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -0.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat