Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 033.65 +1.27 % Temps réel Euronext Paris

CAC 40 : Ambiance toujours aussi lourde sur les marchés

mardi 4 juin 2019 à 08h30

(BFM Bourse) - Après un mois de mai au bilan particulièrement lourd (-6,78%), le CAC a débuté le mois de juin par un répit (+0,65% à 5 241 points), sur quelques rachats à bon compte, paradoxaux alors qu'aucune information n'était de nature à l'initier.

Sur le fond, la psychologie de marché reste la même, dans un contexte de durcissement et d'élargissement de la guerre commerciale engagée par Trump. Elargissement dans les transferts de technologie avec la Chine, tel qu'illustré par l'affaire Huawei, et élargissement géographique, avec des menaces proférées, beaucoup récemment, au voisin mexicain.

Après les menaces de Pékin de resserrer le robinet des "terres rares", ces ressources dont la Chine est le premier producteur et exportateur mondial, et qui rentrent dans la composition des puces et autres produit de haute technologique, c'est désormais entre Washington et Mexico que le conflit s'envenime.

Au risque de mettre en péril le l'adoption d'un nouvel accord douanier nord-américain (Canada-USA-Mexique), l'impétueux locataire de la Maison Blanche a annoncé des droits de douane (5% dans un premier temps) sur toutes les importations en provenance du Mexique, tant que les flux migratoires clandestins en provenance d'Amérique Centrale ne seraient pas stoppés. Et "si la crise persiste", le taux sera augmenté de 5% tous les mois jusqu'à atteindre 25% en octobre...

Les craintes d'une guerre durable avec alignement des pays du monde entre deux camps font désormais craindre un ralentissement marquée de la croissance mondiale.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs ont pris connaissance lundi d'indicateurs d'activité (PMI) en données finales pour le mois de mai, plutôt contrastés. Cependant, en données synthétiques pour l'ensemble de la Zone Euro, l'indicateur ressort conforme aux attentes des analystes, à 47.7, assez significativement sous la barre des 50 points qui sépare, par construction, une contraction, d'une expansion du secteur considéré. Rendez-vous mercredi pour les indicateurs équivalents pour les services.

Aux Etats-Unis, déception très marqué sur l'indice PMI manufacturier (ISM) à 52.1 contre une cible à 53.0 et sur les dépenses de construction en données définitives sur le mois d'avril, stables contre une cible à +0,5%. Le point d'orgue statistique sera atteint vendredi avec la publication du rapport NFP (Non Farm Payroll) sur l'emploi au mois de mai (données fédérales). Un avant-goût sera proposé demain avec l'enquête du cabinet privé en RH (ADP).

Côté valeurs, les poids lourds du secteur parapétroliers restaient sous forte pression, à l'image de Vallourec (-2,04% à 1,9925 euro), ou CGG (-2,89% à 1,2935 euro) alors que le brut continue d'accuser le coup avec les craintes d'un ralentissement marqué de la croissance mondiale.

Technicolor (-8,70% à 0,8765 euro) a lourdement accéléré ses pertes sur rupture de seuil graphique.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont débuté le mois de juin en ordre dispersé, le Nasdaq Composite (-1,61% à 7 333 points) ayant été plombé par les GAFAM, les géants du numérique, qui sont ciblés, selon des informations de l'agence Reuters, par les Autorités de la concurrence. Le Dow Jones a terminé la séance de lundi sur un niveau de stabilité quasi parfaite (+0,02% à 24 819 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,28% à 2 744 points.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque: vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traite à un niveau proche des 1,1250$. Le baril de WTI, un baromètre de l'appétit pour le risque sur les marchés financiers, s'échangeait autour de 53,20$.

Au chapitre macroéconomique ce mardi, à suivre en priorité les créations / destructions de postes en Espagne à 09h00, le taux de chômage italien à 10h00, l'indice des prix à la consommation en Zone Euro à 11h00, ainsi que le taux de chômage en Zone Euro à 11h00 également. Les commandes industrielles américaines seront dévoilées à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous sommes encore en phase de validation définitive de la rupture du seuil graphique des 5 200 points.

Un coup d'oeil sur la bougie hebdomadaire de la semaine passée est intéressant. La bougie envoie un message baissier formel, mais dans une moindre mesure que celui envoyé sur la bougie du S&P 500, qui a la structure d'un long noir (marubozu noir).

A ce stade, nous ne pouvons pas formuler avec certitude l'entrée dans une tendance baissière de fond particulièrement durable, mais constatons formellement la tendance baissière secondaire, avec enchaînement de points bas décroissants sous la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé, résistance), avec un chapelet de gaps baissiers.

Avis négatif à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 5445.00 points.

Idée d'investissement
avec Société Générale
Si vous souhaitez miser sur notre scénario, le Warrant Société Générale C475S est adapté.

Le conseilLogo TradingSat

CAC 40
Négatif
Résistance(s) :
5445.00 / 5601.00 / 5665.00
Support(s) :
5081.00 / 4730.00 / 4555.00

Graphique en données horaires

CAC 40 : Ambiance toujours aussi lourde sur les marchés (©ProRealTime.com)

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Ambiance toujours aussi lourde sur les marchés (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs +1.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat