Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Revigoré par la Fed, le CAC 40 gagne 3,35%
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 127.70 +0.20 % Temps réel Euronext Paris
5 133.68Ouverture : 5 143.48+ Haut : 5 094.36+ Bas :
-0.12 %Perf Ouverture : 5 117.66Clôture veille : 2 795 090 KVolume :

Cac 40 : Revigoré par la Fed, le CAC 40 gagne 3,35%

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en nette hausse jeudi avec un CAC 40 à +3,35% à la cloche. Le marché a été dopé par les déclarations de la Réserve fédérale américaine.

Lors de sa dernière réunion de politique monétaire, la Fed a affiché sa confiance dans l'économie, tout en faisant preuve de patience en matière de taux.

Par ailleurs, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne n'a pas réservé de mauvaise surprise, ce qui a soulagé les investisseurs.

De son côté, Vladimir Poutine s'est montré rassurant sur la situation de la Russie, qui traverse sa plus sévère crise monétaire depuis 1998. Le président russe a estimé que son pays renouerait avec la croissance dans le pire des cas dans deux ans.

En Grèce, le premier vote au sein du Parlement n'a pas été concluant hier, le seul candidat en lice Stavros Dimas n'ayant obtenu que 160 voix, contre 200 nécessaires pour devenir Président. Toutefois, ce résultat n'a rien d'inquiétant, ont dit certains observateurs, à l’approche des deux prochains votes prévus les 24 et 29 décembre.

Au chapitre économique, le Département américain au Travail a recensé 289 000 inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis pour la semaine close le 13 décembre, soit une baisse de 6 000 par rapport à la semaine précédente. Les économistes attendaient en moyenne 297 000 nouveaux inscrits.

Selon les derniers chiffres publiés jeudi par la Fed de Philadelphie, l'indice d'activité manufacturière régional "Philly Fed" est ressorti en baisse de 16.3 points à +24.5 en décembre. Une baisse plus importante que celle anticipée par les économistes qui attendaient en moyenne un indice à 26.0.

Toutes les valeurs du CAC 40 ont terminé dans le vert. L'équipementier télécoms Alcatel-Lucent (+8,7%) a signé la plus forte hausse de l'indice phare, soutenu par l'espoir d'une fusion avec Nokia.

Selon la presse allemande, les discussions ont repris entre les deux groupes technologiques européens qui auraient étudié, pas plus tard qu'en 2013, différentes options avec son rival franco-américain, dont un rapprochement dans les réseaux sans fil.

Capgemini a fini à +6,5% grâce à une note de Morgan Stanley. La banque a réitéré jeudi sa recommandation "Surpondérer" sur la SSII avec un objectif de cours porté de 64 à 73 euros.

L'Oréal s'est adjugé 3% malgré la lourde amende infligée jeudi par l'Autorité française de la concurrence à l'encontre de 13 des principaux fabricants du secteur de l'entretien/hygiène/beauté pour une entente sur les prix entre 2003 et 2006. Impliqué dans cette affaire, le géant des cosmétiques a fait savoir qu'il ferait appel de la décision auprès de la Cour d'appel de Paris, considérant la sanction "totalement disproportionnée".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI