Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Petit rebond du CAC 40 après deux séances de baisse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

Cac 40 : Petit rebond du CAC 40 après deux séances de baisse

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris reprend un peu de hauteur ce mercredi après deux séances de baisse d'affilée. En l'absence d'indicateur de premier plan prévu cet après-midi, le marché reste focalisé sur la réunion de la Réserve fédérale qui aura lieu la semaine prochaine. Dans cette perspective, l'indice CAC 40 remonte légèrement de 0,4% à la mi-séance vers les 3 827 points.

"La nervosité reste de mise avant la réunion de politique monétaire de la Fed les 19 et 20 juin. A cette date, son président Ben Bernanke affrontera la difficile tâche de rassurer sur le soutien de son institution à l’économie américaine, tout en continuant de préparer les esprits à une réduction des mesures non conventionnelles avant fin 2013", a commenté ce matin un analyste du CM-CIC.

Cette timide embellie profite surtout à EADS et GDF Suez, en hausse de 2% environ. Vivendi grimpe de 0,8% alors que sa filiale SFR envisage une mise en Bourse fin 2014 ou début 2015, selon Les Echos.

A l'inverse, Lafarge baisse de 1,5% tandis que Renault cède 1,4% malgré le soutien d'un analyste. Sur le secteur bancaire, Société Générale et Crédit Agricole reculent de respectivement 0,8% et 0,5%.

Hors CAC, Peugeot prend plus de 2% alors que Morgan Stanley a relevé sa recommandation sur la valeur de "Sous-pondérer" à "Pondérer en ligne" avec un objectif de cours porté de 5 à 8 euros.

Alcatel-Lucent grappille 0,2% à 1,36 euro. UBS a relevé mercredi son objectif de cours sur l'équipementier télécoms à 1,3 euro, au lieu de 1 euro précédemment, confirmant cependant sa recommandation de "Vendre" la valeur.

Enfin, Technicolor s'adjuge 4% après que la société eut décidé de procéder à un refinancement de sa dette senior existante, qui devrait lui permettre d’emprunter de nouveaux fonds à un taux d’intérêt réduit, d’étendre le profil de maturité de sa dette à 2020 et de bénéficier d’une plus grande flexibilité financière et opérationnelle.

Par contre, Ubisoft accuse un repli de 0,9% à 10,3 euros. L'éditeur a présenté son line-up lors du salon E3 de Los Angeles, prestation qui a été plutôt bien accueillie à en croire les analystes. CM-CIC a révisé sa valorisation sur le titre de 9 à 11 euros avec des prévisions moyen terme moins conservatrices mais une recommandation inchangée à "Conserver".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...