Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Paris manque son rebond
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 117.66 -1.57 % Temps réel Euronext Paris
5 188.92Ouverture : 5 208.85+ Haut : 5 095.12+ Bas :
-1.37 %Perf Ouverture : 5 199.22Clôture veille : 4 289 600 KVolume :

Cac 40 : Paris manque son rebond

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a montré en début de semaine des signes d'amélioration après quatre séance de baisse consécutives, avant de s’essouffler, lundi en fin de journée. L'indice CAC 40 a clôturé à +0,12% sur les 4 078 points.

Le contexte économique morose a lourdement pesé la semaine dernière, et la prudence devrait rester de mise ces prochains jours alors que la saison de publications de résultats des entreprises va s'accélérer, notamment à Wall Street où les grandes banques américaines seront à l'honneur dès demain (Citigroup, JP Morgan...).

Du côté des valeurs françaises, la tendance était partagée avec quelques hausses à signaler dans le compartiment des "cycliques", à l'image d'ArcelorMittal (+2,2%) ou de Vinci (+1,9%). Malgré le recul des cours du pétrole, Total a gagné 1,3%. A l'inverse, Carrefour, Essilor et Accor ont terminé dans le rouge.

Hors CAC, Nexans s'est offert un gain de 2,2%, aidé par le courtier CM-CIC Securities qui a relevé sa recommandation sur le spécialiste du câble de "Alléger" à "Achat", avec un objectif de cours ramené de 31 à 29,50 euros. Le titre a récemment souffert d'un avertissement sur la marge lancée début octobre par le groupe.

En crise depuis fin septembre, sur fond de mouvement de grève, le cours de Bourse d'Air France-KLM a renversé la vapeur (+1,5% à 6 euros). Alexandre de Juniac, le patron du groupe franco-néerlandais, a confié au Journal du Dimanche qu'il envisageait de créer une compagnie soeur de Transavia, dans l'hypothèse où aucun accord n'était signé avec les pilotes sur le développement de sa filiale à bas coût.

STMicroelectronics a fini en baisse de 4,6% à 5,3 euros. Le groupe de semi-conducteurs a été affecté par plusieurs dégradations d'analystes, réagissant à l'avertissement, la semaine dernière, du fabricant américain de puces Microchip. De sources de marché, Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur le titre STMicro de "Pondération en ligne" à "Sous-pondération", tandis que JP Morgan est passé de "Surpondérer" à "Neutre". De son côté, Natixis devient plus prudent sur le secteur.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI