Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 025.20 -0.17 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le marché parisien atteint de paralysie dans l'attente des élections de mi-mandat

mardi 6 novembre 2018 à 12h53
Le CAC 40 recule de 0,3% mardi à la mi-journée

(BFM Bourse) - Inchangé lundi, le CAC 40 recule légèrement mardi midi dans un marché où les opérateurs s'abstiennent de toute initiative, en attendant le résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis.

L'activité ne s'intensifie toujours pas mardi à la mi-journée sur le marché parisien, l'attentisme régnant en maître avant les élections de mi-mandat aux Etats-Unis. Inchangé hier, le CAC 40 se replie légèrement de 0,3% à 5086,10 points vers 12h45, dans des volumes d'échanges toujours très faibles avec seulement 665 millions d'euros échangés à ce stade.

Intervenant comme leur nom l'indique au milieu du mandat du président des Etats-Unis, les "midterms" sont les élections des deux chambres du Congrès américain, où sont renouvelés la totalité des 435 sièges de la chambre des représentants et un tiers des 100 sièges du sénat. Si ces élections sont historiquement souvent défavorables au président en place, les pronostiqueurs sont cette fois particulièrement à la peine compte tenu du caractère clivant de Donald Trump et de la structure du scrutin, où les résultats dans quelques Etats clés (swing states) risquent de déterminer la couleur majoritaire de chaque chambre.

Les boursicoteurs peuvent cependant se rassurer en se souvenant que le S&P 500, l'indice phare de la Bourse américaine, n'a jamais enregistré de recul au cours de l'année suivant les élections de mi-mandat depuis 1946, quel que soit le parti ayant remporté (ou perdu) la majorité au Congrès, rappelle Mirabaud Securities. Néanmoins, une vague démocrate plus forte que prévu pourrait entraîner un regain de volatilité, selon la banque, et affaiblir le rendement du dollar et des obligations du Trésor US.

En Europe, l'indice PMI définitif d'octobre s'est replié à son plus faible niveau depuis deux ans, tandis que les commandes à l'industrie allemande ont progressé de façon inattendue en septembre.

Les équipementiers auto encore à la peine

Du côté des valeurs françaises, le secteur des équipementiers automobiles comme Actia (-3,9%), Faurecia (-3,2%), Lisi (-3,08%), Valeo (-2,93%) et Plastic Omnium (-2,9%) continue à souffrir après des informations plus détaillées dans certains pays européens du repli des ventes automobiles au trimestre écoulé. En hausse inversement, le secteur biotech poursuit son ascension dans le sillage d'annonces récentes notamment Onxeo (+4,3%), mais aussi Genfit (+2%), Nanobiotix (+1,8%) ou Nicox (+1%). D'autre part, le titre Airbus (+1,2%) célèbre le premier vol de l'A330-800, ouvrant la voie à sa certification dès 2019.

Le calme règne également sur le marché des changes, avec un euro à 1,14 dollar vers 12h45.

Sur le marché énergétique, le baril de pétrole Brent recule de 0,6% à 72,73 dollars, tandis que le WTI texan cède 0,38% à 62,86 dollars.

Guillaume Bayre - ©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +1.09 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat