Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
5 535.57 +0.31 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Le CAC progresse, porté par de bons chiffres du chômage en zone euro

lundi 1 octobre 2018 à 12h33
Le CAC à la hausse à mi-séance

(BFM Bourse) - Malgré le ralentissement de l'activité manufacturière en France, le CAC gagne 0,31% à midi, porté par l'accord commercial entre les États-Unis, le Mexique et le Canada ainsi que par le taux de chômage en zone euro (8,1%), à son plus bas depuis 2008.

Le CAC 40 grappille quelques points (+0,31% à 5510,79 points) à 12h, sous l'impulsion de chiffres très positifs sur le marché de l'emploi en zone euro et sur fond de détente en matière de guerre commerciale.

De retour au-dessus des 5.500 points

Après une ouverture sans tendance, l'indice phare de la place parisienne prend un peu de hauteur (+0,31%) et repasse au-dessus du seuil des 5.510,79 points à midi.

Si les marchés profitent à la marge de l'accord conclu cette nuit entre les États-Unis, le Canada et le Mexique pour un nouvel accord commercial, ils réagissent également à la publication des chiffres du taux de chômage en zone euro, à 8,1%, son plus bas depuis 2008.

Parmi les plus fortes hausses de l'indice phare parisien ce lundi matin, on retrouve STMicroelectronics (+2,20% à 12h), orientée à la hausse après son annonce vendredi dernier d'un nouveau circuit sécurisé pour appareils mobiles, ou TechnipFMC (+1,88%) qui profite toujours du rebond du Brent.

Hors-CAC 40, il faut noter la belle progression de Bonduelle (+6,27% à 28,80€ ce midi) après la publication de leurs résultats annuels, en forte hausse avec notamment un résultat net qui bondit de plus 20%. Kaufman & Broad s'adjuge également 5,30% à la mi-journée dans la foulée de la publication de résultat très positifs et de changement de recommandations. Enfin, Eurytech Pharma (+8,49%) signe la plus forte hausse de la matinée, après avoir été massacrée ces derniers mois.

AEUMC, le nouvel "Aléna"

Les Etats-Unis, le Canada et le Mexique sont parvenus ce dimanche 30 septembre, une demi-heure avant l'expiration de l'ultimatum fixé par Washington, à un accord de libre-échange pour l’Amérique du Nord. Celui-ci sera nommé l’accord Etats-Unis - Mexique - Canada (AEUMC) en remplacement d’un traité, l'Aléna, datant de 1994, selon un communiqué américano-canadien. Ce dernier fait état d'un "accord de principe, de concert avec le Mexique" pour réformer le traité de libre-échange qui lie 500 millions de Nord-Américains depuis un quart de siècle.

Les compagnies aériennes souffrent, dans le sillage de Ryanair

Le titre Ryanair plonge (-8,81% à 11,96€ à 12h) à son plus bas niveau depuis près de deux ans tandis que les grèves et la facture carburant ont fait déraper ses coûts de 261 millions d'euros. Il entraîne avec lui les autres compagnies aériennes européennes, toutes en repli sur cette première séance d'octobre : EasyJet (-3,15%), AirFrance - KLM (-2,72%) ou encore Lufthansa (-0,90%). Ces valeurs sont aussi pénalisées par la hausse quasi-ininterrompue du prix du baril au cours du derniers mois.

Wall Street boucle le semestre sur une légère hausse

La Bourse de New York, bien aidée par la bonne tenue de plusieurs indicateurs, boucle ce troisième semestre sur une légère hausse (+0,07% à 26.458,31 points). Au cours des trois derniers mois, le Dow Jones s'est apprécié de 9% et le Nasdaq - à forte coloration technologique - de 7,1%. Ce dernier boucle également le trimestre sur une toute petite hausse de 0,05%, pénalisé par le nouveau plongeon de Tesla (-13,90%).

Cette dégringolade du constructeur de véhicules électriques intervient alors que le gendarme financier américain a publié un accord selon lequel Elon Musk, le fantasque président-fondateur de Tesla, va devoir abandonner la présidence du conseil d'administration de l'entreprise.

Le Nikkei au plus haut depuis 1991

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en hausse ce lundi, atteignant un niveau inédit depuis novembre 1991 et l'éclatement de la bulle financière. A l'issue des échanges, le Nikkei - qui regroupe les 225 valeurs vedettes - a gagné 0,52% (+125,72 points) à 24.245,76 points, aidé par l'annonce d'un accord commercial nord-américain.

Le Brent poursuit sa hausse

Le baril de Brent, référence européenne, reste orienté à la hausse ce matin (+0;54% à 83,14$) après une dernière semaine déjà marquée par une progression de plus de 2%. Cette hausse du cours du Brent intervient alors que les barils iraniens seront touchés par les sanctions américaines à partir de début novembre et que les investisseurs peinent à entrevoir des solutions de remplacement. Le baril de WTI, référence américaine, progresse également de 0,37% à 73,52$.

L'euro rebondit face au billet vert

Malgré une ouverture en baisse à la suite de l'annonce de l'accord commercial nord-américain, la monnaie unique regagne un peu de terrain face au dollar à midi (1,1619 à +0,11%), porté par les chiffres du chômage en zone euro.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+285.20 % vs +11.35 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat