Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 limite ses pertes en clôture
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 268.83 -0.36 % Temps réel Euronext Paris
5 276.97Ouverture : 5 278.57+ Haut : 5 266.44+ Bas :
-0.15 %Perf Ouverture : 5 287.88Clôture veille : 422 374 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 limite ses pertes en clôture

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - En nette baisse ce midi, la Bourse de Paris a finalement limité la casse vendredi soir. Les investisseurs ne sont pas restés insensibles à la baisse de l'inflation dans la zone euro, ni aux tensions sur les devises des pays émergents. Aux États-Unis, les statistiques qui étaient au programme sont ressorties en demi-teinte.

A l'exception du secteur du luxe, qui s'est nettement distingué dans le sillage des résultats de LVMH, peu de valeurs ont tiré leur épingle du jeu. L'indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,34% à 4 165 points.

Le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à 0,7% en janvier 2014, en baisse par rapport au mois de décembre 20133 où il était de 0,8%, selon une estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. Selon certains intervenants, le nouveau ralentissement de l’inflation dans la zone euro ravive les craintes de déflation dans la région.

S'agissant des principales composantes de l'inflation de la zone euro, l'alimentation, les boissons alcoolisées & le tabac devraient connaître le taux annuel le plus élevé en janvier (1,7% contre 1,8% en décembre), suivis des services (1,1% contre 1,0% en décembre), des biens industriels hors énergie (0,2%, contre 0,3% en décembre) et de l'énergie (-1,2% contre 0,0% en décembre).

Du côté des valeurs françaises, LVMH s'est illustré vendredi avec une hausse de 7,9% à 132,15 euros. Le géant mondial du luxe a publié hier soir des résultats 2013 jugés solides dans un environnement difficile. En outre, la division Mode et Maroquinerie qui comprend notamment les marques Louis Vuitton, Kenzo ou encore Marc Jacobs a montré en fin d'année une accélération de ses ventes, affichant +7% en organique contre +4% sur les neuf premiers mois de l'année.

Vivendi a cédé 0,6% et Bouygues 1%, alors que les deux groupes ont annoncé après la clôture du marché la signature d'une accord de mutualisation d’une partie de leurs réseaux d’accès mobiles, confirmant les informations révélées en début de semaine par le quotidien "Les Echos".

Hors indice phare, Beneteau a fini en baisse de 9,4% à 11,3 euros. Le fabricant de bateaux de plaisance a revu à la baisse son estimation de croissance du marché nautique mondial, qui devrait être "de l'ordre de 3%" pour la saison 2014. En novembre dernier, lors de la publication de ses résultats 2012-2013, le groupe avait dit tabler sur une légère hausse "de l’ordre de 3 à 5%".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...