Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 finit en légère baisse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 190.17 +0.56 % Temps réel Euronext Paris
5 162.24Ouverture : 5 208.33+ Haut : 5 158.79+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 5 161.08Clôture veille : 3 002 350 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 finit en légère baisse

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en légère baisse mercredi soir après la publication de résultats accueillis en demi-teinte, et malgré une statistique américaine meilleure que prévu. L'indice CAC 40 a cédé 0,4% à 4 396 points, plombé notamment par Orange dans un secteur des télécoms particulièrement mouvementé après les annonces de Bouygues...

Selon les derniers chiffres publiés mercredi par le Département Américain au Commerce, les ventes de logements neufs se sont inscrites à 468 000 en janvier (en rythme annuel ajusté des variations saisonnières), un chiffre nettement supérieur aux prévisions des économistes qui anticipaient en moyenne 406 000 nouvelles ventes. Autre bonne surprise, les données du mois de décembre ont été révisées à la hausse à 427 000 (414 000 initialement annoncé).

Airbus (+1,6%). L'avionneur européen était entouré après la publication de résultats supérieurs aux attentes. Le groupe a publié des chiffres globalement solides sur l'exercice 2013 avec un EBIT avant éléments non récurrents en hausse de 21% à 3,6 milliards d’euros et un résultat net en progression de 22% à 1,5 milliard d’euros, malgré les charges non récurrentes. Le chiffre d'affaires progresse en outre de 5% à 59,3 milliards d’euros.

Bouygues (-0,1%). Le géant du BTP a accusé l'an dernier une perte nette de 757 millions d'euros, imputable à la dépréciation de sa participation dans Alstom. Malgré cela, le PDG Martin Bouygues réitère sa confiance dans les fondamentaux du Groupe qui "restent intacts", vise des performances financières solides dans la construction et accélère son plan de transformation dans les télécoms qui devrait permettre, dès le second trimestre 2014, d’améliorer la visibilité à court et moyen terme. De plus, le dividende a été maintenu à 1,60 euro par action, ce qui semble rassurer les investisseurs.

En parallèle, Martin Bouygues a présenté une nouvelle offre censée marquer une vraie rupture dans le fixe, avec le lancement d'innovations technologiques au 2ème trimestre 2014. Le dirigeant a également annoncé une "box" à 19,99 euros par mois comprenant l'Internet haut débit ADSL, la télévision jusqu'à 165 chaines, les appels illimités vers les téléphones fixes en France et vers les fixes vers 121 destinations à l'étranger. Mais Free a rapidement répliqué en proposant, via sa marque Alice, une offre tarifaire moins chère de... 1 centime d'euro.

LVMH (-1,6%). Le géant du luxe a été pénalisé par une note de Credit Suisse. L'analyste a en effet abaissé sa recommandation sur la valeur de "Neutre" à "Sous-performance".

Iliad (-5,7%). La maison mère de Free a poursuivi sa dégringolade boursière. L'opérateur était secoué aujourd'hui par les annonces de Martin Bouygues qui a dévoilé ce matin une offre "triple play" à moins de 20 euros par mois.

Air France-KLM (+3,7%). Jefferies a relevé son opinion sur la compagnie aérienne de "Sous-performance" à "Conserver en portant son objectif de cours de 5,80 à 10 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI