Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris en hausse pour la 4ème séance d'affilée
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 267.33 -0.08 % Temps réel Euronext Paris
5 267.66Ouverture : 5 287.85+ Haut : 5 265.36+ Bas :
-0.01 %Perf Ouverture : 5 271.70Clôture veille : 4 379 300 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris en hausse pour la 4ème séance d'affilée

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a sauvé les meubles jeudi, le CAC 40 ayant terminé dans le vert (+0,15%) en dépit des pressions sur la Grèce, notamment grâce à quelques solides publications financières, parmi lesquelles Sanofi et Vinci. Par ailleurs, la forte remontée des cours du pétrole à New York a soutenu des valeurs comme Total et Technip, en hausse à respectivement +0,8% et +3,7% ce soir à la clôture.

La décision de la Banque centrale européenne (BCE) de ne plus accepter les obligations grecques dans le cadre de ses opérations de refinancement place le nouveau gouvernement dans une situation très difficile. "Si aucun accord n’est trouvé dans les prochaines semaines avec les Européens, le système bancaire risque de sombrer en faillite poussant la Grèce vers la sortie de la zone euro", a commenté un analyste du CM-CIC Securities.

Sanofi et Vinci recherchés, BNP sanctionné

Vinci (+2,7%). Le groupe a annoncé des comptes 2014 conformes aux anticipations. Le géant de la construction et des concessions a fait état d'un chiffre d`affaires de 38,7 milliards d`euros, en baisse limitée de 2 % à structure comparable et de -4,1% à structure réelle (tenant compte des variations de périmètre). Le résultat net part du groupe s'établit à 2 486 millions d'euros, en forte hausse de +26,7%. Pour 2015, Vinci prévoit une légère baisse de son chiffre d`affaires et vise un résultat net part du groupe, hors éléments non courants, d`un niveau voisin de celui réalisé en 2014.

Sanofi (+3,6%). Le groupe pharmaceutique a annoncé ce matin des résultats jugés rassurants, mais en ligne avec les attentes. Natixis a souligné en particulier la bonne performance du Lantus. Par ailleurs, la nomination d'un nouveau directeur général serait "en bonne voie". Le laboratoire a rapporté sur le dernier trimestre de l'année 2014 un chiffre d'affaires de 9 072 millions d'euros (+4,6% à taux de change constants), un résultat opérationnel des activités à 2 443 millions d'euros (-3,3%) et un bénéfice net par action des activités stable à 1,39 euro.

BNP Paribas (-3,7%). La banque a publié des résultats annuels sans surprise mais accompagnés de perspectives mitigées. Oddo Securities, toujours "Neutre" sur la valeur avec un objectif de cours de 54,7 euros, a estimé que l'objectif de rendement des fonds propres (ROE) supérieur ou égal à 10% établi dans le cadre du plan stratégique 2014-2016 est désormais "sous pression".

Orange (-1,1%). L’opérateur a annoncé la signature d'un accord avec le britannique BT Group plc (BT) visant la cession de l'intégralité des parts du groupe et de son partenaire Deutsche Telekom dans la coentreprise EE.

Alcatel-Lucent (-0,2%). L’équipementier en télécommunication publiera demain matin avant Bourse ses résultats du quatrième trimestre et de l'année 2014. Kepler Cheuvreux, qui reste à l'achat sur la valeur, s'attend globalement à une publication solide, avec une possible bonne surprise sur les marges. La marge brute du T4 devrait ainsi s'élever à 34%, stable par rapport au 3ème trimestre (-0,3 point comparé à la même période en 2013), avec "un mix positif soutenu par la division Routage IP".

Dassault Systèmes (+8%). L’éditeur français a enregistré en 2014 une progression de 14% de son chiffre d'affaires, à 2 294,3 millions d'euros Le résultat opérationnel s’est élevé à 430,8 millions d’euros, en baisse de 14%. La marge opérationnelle s’établit à 29,8% contre 31,5% en 2013 reflétant un impact défavorable net des taux de change de 80 points de base ainsi que la dilution provenant des acquisitions réalisées. Le bénéfice net par action s'inscrit à 1,14 euro par action, contre 1,38 euro par action un an plus tôt.

Iliad (+0,5%). Alors que Xavier Niel a promis une "surprise" à ses abonnés mobiles, des bruits circulent depuis hier soir à propos d'un éventuel smartphone de la marque Free. La rumeur n'est pas nouvelle, et n'est d'ailleurs pas dénuée de sens puisque les trois autres opérateurs proposent déjà leurs propres terminaux. Selon Le Figaro, l'opérateur travaillerait ainsi au lancement d'un "FreePhone" fonctionnant sous Android ou Firefox OS. Une percée qui lui permettrait de mettre en avant de nouveaux services, croit savoir un analyste cité par le quotidien.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...