Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris démarre la semaine du bon pied, soutenue par Wall Street
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 398.32 -0.35 % Temps réel Euronext Paris
5 409.67Ouverture : 5 424.37+ Haut : 5 342.30+ Bas :
-0.21 %Perf Ouverture : 5 417.07Clôture veille : 3 868 440 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris démarre la semaine du bon pied, soutenue par Wall Street

EuronextEuronext

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé dans le vert lundi (+0,42%), l'indice étant soutenu par les performances positives des marchés américains, dans l'attente de la saison des résultats.

L'indice CAC 40 a pris 22,34 points à 5.398,11 points dans un volume d'échanges modéré de 3 milliards d'euros. Vendredi, il avait fini en légère hausse de 0,18%.

Après avoir ouvert en hausse, la cote parisienne est restée bien orientée.

"Wall Street tire les marchés vers le haut, après les bons chiffres sur l'emploi américain qui ont permis aux indices de bien se reprendre en fin de semaine", a commenté auprès de l'AFP Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

"Les marchés européens ont profité de cette bonne dynamique même s'ils restent sur des niveaux de rattrapage", a-t-il détaillé.

Le rapport mensuel sur l'emploi américain publié vendredi a apaisé le marché, à la fois sur la santé de l'économie américaine et sur l'inflation.

Si les créations d'emplois aux Etats-Unis ont été plus fortes que prévu en juin, le salaire horaire moyen a en revanche progressé moins que ce qu'anticipaient les analystes, écartant les craintes d'une accélération de l'inflation.

Les acteurs de marché ont également apprécié un discours du président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, qui s'est exprimé lundi après-midi à Bruxelles.

"Il a tenu un discours plutôt rassurant, avec des propos positifs sur l'économie européenne", a indiqué M. Tuéni.

Rassurés sur la macroéconomie, les investisseurs ont mis de côté leurs craintes par rapport à la guerre commerciale, après l'entrée en vigueur vendredi de taxes douanières américaines sur 34 milliards de dollars d'importations de produits chinois, provoquant l'ire de Pékin, qui a promis des représailles.

"A moins d'une surprise sur le thème de la guerre commerciale, qui sera le thème en fil rouge tout l'été, il devrait y avoir un retour en calme cette semaine en attendant un nouveau catalyseur qui viendra avec les résultats d'entreprises", a estimé M. Tuéni.

Du côté des indicateurs, la croissance a plafonné à 0,3% au deuxième trimestre en France, malgré un net rebond de la production industrielle en juin, selon la troisième estimation de la Banque de France.

De son côté, l'Allemagne a dévoilé un excédent commercial de 20,3 milliards d'euros en mai, en hausse par rapport à avril, selon des données provisoires.

Avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...