Bourse > Cac 40 > Cac 40 : L'espoir d'un cessez-le-feu en Ukraine dope le CAC 40
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 271.70 -0.31 % Temps réel Euronext Paris
5 276.97Ouverture : 5 278.96+ Haut : 5 261.73+ Bas :
-0.10 %Perf Ouverture : 5 287.88Clôture veille : 3 837 450 KVolume :

Cac 40 : L'espoir d'un cessez-le-feu en Ukraine dope le CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a rebondi mercredi après deux séances d'hésitation. L'espoir d'une issue favorable dans la crise ukrainienne a redonné du tonus aux investisseurs, à la veille de la réunion de la Banque centrale européenne.

Selon la presse, le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Petro Porochenko se seraient mis d’accord sur un cessez-le-feu permanent dans l’est séparatiste de l’Ukraine.

Une information toutefois démentie par Moscou qui "a seulement évoqué un rapprochement de leurs points de vue sur les moyens de sortir de la crise dans l’ex-république soviétique".

L'indice CAC 40 a clôturé mercredi en hausse de 0,99% à 4 421 points, soutenu par les valeurs cycliques et les bancaires, notamment Renault (+2,1%) et Société Générale (+2,6%).

Le spécialiste des revêtements de sol et de surfaces sportives Tarkett, qui réalise environ un tiers de ses ventes dans les pays de la CEI (Russie, Ukraine, Kazakhstan...), en a également profité pour se refaire une santé, bondissant de plus de 6%.

De son côté, LVMH a gagné 2,9% après l'annonce d'un accord avec Hermès (-3,4% après avoir perdu jusqu'à -11% en début de journée !) qui vise à "mettre un terme aux contentieux les opposant et à rétablir un climat de relations positives entre eux". Une transaction a été signée aux termes de laquelle la totalité des actions Hermès détenues par le Groupe LVMH seront distribuées à ses actionnaires. LVMH, Dior et Groupe Arnault se sont engagés pour un délai de 5 ans à ne pas acquérir de nouvelles actions Hermès. A l’issue de ces opérations, Groupe Arnault détiendra environ 8,5% du capital d’Hermès International, contre 23,14% à l'heure actuelle.

Bourbon a pour sa part reculé de 2,7% après la publication de résultats semestriels décevants. Le spécialiste des services maritimes pour l'offshore pétrolier a fait état d'une perte nette de 4,8 millions d'euros au premier semestre 2014, contre un bénéfice de 14,4 millions un an plus tôt, sur un chiffre d'affaires ajusté de 657,7 millions d'euros, en progression de 1,5% (+8,9% hors variations de change). Le Groupe s'est en outre montré prudent sur ses objectifs annuels, estimant qu'il serait "aux environs de la fourchette basse de [ses] objectifs de croissance (de 8% à 10% à changes constants) et sur une marge au moins égale à celle du premier semestre".

Aviation Latécoère s'est envolé de 11,5% à 11,5 euros. L'équipementier aéronautique prévoit un deuxième semestre en amélioration après avoir fait état d'un recul limité de sa marge au premier semestre, le groupe ayant récolté les premiers effets du volet "Performance" du plan Boost lancé il y a à peine quatre mois. Latécoère a dégagé au S1 un résultat opérationnel de 16,4 millions d'euros, soit une marge d'Ebit de 5,1% du chiffre d'affaires, contre 5,7% au premier semestre 2013.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...