Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Fin de semaine difficile à la Bourse de Paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 186.95 -0.06 % Temps réel Euronext Paris
5 181.15Ouverture : 5 218.56+ Haut : 5 172.78+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 190.17Clôture veille : 3 911 660 KVolume :

Cac 40 : Fin de semaine difficile à la Bourse de Paris

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a basculé dans le rouge vendredi, effaçant une bonne partie des gains réalisés la veille. Les investisseurs n'avaient qu'une seule chose en tête, le symposium de Jackson Hole dans l'Etat américain du Wyoming, où Janet Yellen, la présidente de la Fed, s'est longuement exprimée. Mario Draghi, le patron de la Banque centrale européenne, doit parler à 20h30.

Janet Yellen a déclaré dans son discours que "si les progrès du marché de l'emploi se poursuivent à un rythme plus rapide qu'anticipé par le Comité (de politique monétaire) ou si l'inflation progresse plus vite que prévu, (...) alors des relèvements de l'objectif de taux des fonds fédéraux pourraient avoir lieu plus vite que prévu par le Comité et pourraient être plus rapides par la suite."

La Fed maintient des taux pratiquement nuls depuis décembre 2008 et a déclaré qu'elle attendrait, avant de les relever, "un temps considérable" après le démantèlement total de son programme de rachat d'actifs, prévu en octobre.

L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,93% sur les 4 252 points, pénalisé par le retour des craintes géopolitiques alors que le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a condamné l’entrée du convoi russe en Ukraine et a déclaré observer une "accumulation alarmante" de forces russes près de la frontière ukrainienne.

Dans l’actualité des entreprises, c’était le calme plat. A l'exception de Gemalto (+1,5%), qui publiera la semaine prochaine ses résultats semestriels, aucune valeur ne s'est vraiment distinguée. Alcatel-Lucent (+0,2%) a néanmoins résisté grâce au soutien d'un broker. Parmi les plus fortes baisses du CAC 40, citons Total (-2,1%), Capgemini (-1,9%) ou encore Kering (-1,8%).

Alcatel-Lucent (+0,2%) a résisté du soutien de Kepler Cheuvreux qui a réitéré ce jour sa recommandation "Achat" sur l’équipementier en télécommunication avec un objectif de cours de 4,4 euros. EDF recule de 0,7% alors que la filiale britannique du groupe français, EDF Energy, a été condamnée à verser une amende de 3 millions de livres (3,7 millions d'euros) pour s'être rendue coupable de négligences dans la gestion des récriminations de ses clients.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI