Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

CAC 40

PXI - FR0003500008
4 853.70 -0.88 % Temps réel Euronext Paris

Cac 40 : Depuis 2017, l'Etat fait mieux que le CAC 40 en Bourse

mercredi 13 juin 2018 à 17h20
Les performances boursières très contrastées des participations de l'Etat

(BFM Bourse) - Le gouvernement vient de lancer la privatisation d’ADP et d’Engie, l’occasion de faire un point sur la performance des participations de l'Etat en Bourse.

Après plusieurs mois d'hésitation, le gouvernement va lancer la privatisation de deux groupes cotés - ADP et Engie - dans le cadre du projet de loi Pacte. Deux sociétés qui connaissent des destins croisés en Bourse. En effet, si ADP a vu son cours de Bourse progresser de 80% lors des trois dernières années, Engie a, en revanche, connu plus de difficultés. Son titre affiche un recul de plus de 5% depuis le début de l'année et même de plus de 20% sur trois ans.

L'ex GDF Suez n'est pas la seule entreprise du secteur de l'énergie, détenue par l'Etat, à subir la foudre des investisseurs. C'est également le cas de deux anciens poids lourds du CAC 40: EDF et Areva dont la Cour des comptes n'avait d'ailleurs pas manqué d'épingler leur performance en Bourse dans leur rapport annuel 2017 sur l’Etat actionnaire. "La perte de valeur est substantielle pour les titres du secteur de l’énergie", écrivaient les Sages, pointant les chutes de 70% et de 90% des capitalisation boursières d'EDF (entre novembre 2005 et 2016) et d'Areva (de 2006 à 2016).

Des performances bien meilleures depuis 2017

Il faut dire que sur cette période, le portefeuille coté de l'Etat français a lourdement chuté et notamment celui géré par l'Agence des participations de l'état (APE). En effet, entre 2006 et 2016, la valeur du portefeuille coté des entreprises relevant de l’APE a dégringolé de plus de 60%, passant de 151,2 milliards à 59,8 milliards d’euros, "imputable pour une part seulement aux cessions de participations réalisées durant cette période". A périmètre constant, la chute reste encore vertigineuse puisque le portefeuille de l’APE a enregistré une performance de -54 %, contre -12,3% pour le CAC 40.

Toutefois, depuis 2017 la donne a complètement changé. La valeur du portefeuille de l'APE a bondi de 28% à 76,4 milliards d'euros quand le CAC 40 n'a affiché "qu'une" hausse de 12,5%. Sur cette période, EDF (+10,6 milliards d'euros), ADP (+3,9 milliards) et Airbus (+3,2 milliards) ont enregistré les plus fortes progressions du portefeuille en valeurs tandis qu'Engie (-1,5 milliard), Areva (-1,37 milliard), qui a depuis quitté la bourse, ou encore Renault (-386 millions) ont connu plus de difficultés.

Au total, via l'APE mais aussi BPI France et la Caisse des dépôts et des consignations (CDC), l'Etat détient environ 96 milliards d’euros d’actifs cotés. Trois secteurs représentent à eux seuls les deux tiers des investissements boursiers de l'Etat. Il s'agit de l'énergie, de l'aéronautique et de l'automobile.

Sami Bouzid - ©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+289.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat