Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

BOUYGUES

EN - FR0000120503 SRD PEA PEA-PME
31.120 € -0.26 % Temps réel Euronext Paris

Bouygues : S'il a presque effacé la crise, Bouygues craint une inflation mesurée mais durable

mardi 16 novembre 2021 à 10h57
Bouygues se rapproche de son niveau d'activité d'avant-crise

(BFM Bourse) - Le conglomérat fait part d'un vif rebond de ses revenus à neuf mois, proches de leur niveau d'avant-crise, avec une reprise marquée dans tous ses segments d'activité. À plus de 4%, la marge opérationnelle courante a pour sa part déjà retrouvé son retard. Le marché n'est pas convaincu pour autant, possiblement en raison des commentaires de Bouygues sur le caractère durable de l'inflation.

Rendu exigent par une saison globalement très convaincante de publications trimestrielles touchant désormais à sa fin, le marché accueille fraîchement les résultats à neuf mois pourtant sans surprise de Bouygues ce mardi. En queue de peloton du CAC 40, le titre du conglomérat lâche de fait 2% à 32,37 euros vers 10h10. Parmi les rares titres de l'indice phare qui ne contribuent pas à l'exceptionnelle séquence haussière de ce dernier (12 progressions sur les 13 dernières séances), Bouygues accentue au contraire sa chute entamée le 8 novembre dernier (à l'annonce du rachat d'Equans avec une prime substantielle à la clef) et cède désormais plus de 11% depuis son pic annuel de début septembre.

Après avoir subi de plein fouet la pandémie l'an dernier, notamment dans ses pôles BTP et médias, Bouygues a de fait présenté des résultats en nette amélioration, conformes à ceux attendus par les analystes - interrogés par Bouygues et dont le consensus a été publié sur le site de la société.

Sur les neuf premiers mois de 2021, Bouygues a vu son chiffre d'affaires progresser de 10%, à 27,52 milliards d'euros, non loin de son niveau de 2019 sur la même période (27,6 milliards). Le résultat opérationnel courant (ROC) ressort de son côté à 1,14 milliard d'euros, soit légèrement supérieur à celui des trois premiers trimestres de 2019 (1,11 milliard) et près de 70% au-dessus de celui de l'an dernier (680 millions d'euros). La marge opérationnelle courante remonte ainsi à 4,1%, comme en 2019, après être tombée à 2,7% un an plus tôt. Le groupe a enfin presque triplé son bénéfice net sur un an, à 807 millions d'euros, contre 848 millions d'euros en 2019.

La médiane des prévisions des analystes se situait à 27,36 milliards d'euros pour le chiffre d'affaires sur neuf mois, à 1,13 milliard d'euros pour le ROC et à 819 millions d'euros pour le bénéfice net, des chiffres très proches de ceux publiés par Bouygues.

Une inflation "qui durera encore en 2022"

Dans le détail, Bouygues a constaté une vive reprise à la fois dans les activités de construction (+9% à 20,6 milliards d'euros) et dans ses filiales TF1 (+21% à 1,65 milliard) et Bouygues Telecom (+13% à 5,27 milliards). Le rebond observé dans la construction (Bouygues Construction, Bouygues Immobilier, Colas) est "tiré par la France" où les revenus progressent de 16% sur un an (contre +3% à l'international), précise le groupe. Si le carnet de commandes de ces mêmes activités est en léger repli sur un an (à 31,8 milliards d'euros contre 33,5 milliards à fin septembre 2020), il "offre une bonne visibilité sur l’activité future" estime Bouygues.

Interrogé sur la hausse des prix des matières premières, le directeur général Olivier Roussat a précisé que, cette inflation était "pour l'instant relativement mesurée" dans les comptes de Bouygues. "On a plutôt le sentiment que c'est une situation qui durera encore en 2022", a-t-il néanmoins ajouté lors d'une conférence téléphonique. Dans un autre registre, le dirigeant a rappelé que l'avis de l'Autorité de la concurrence sur la fusion entre TF1 et M6 était attendue en octobre 2022. "C'est la nature des marchés pertinents retenus qui permettra de vérifier si les choses sont faisables ou pas", a-t-il expliqué. Ajoutant qu'il était "pour l'instant plutôt confiant" dans l'obtention d'un feu vert.

Bouygues réitère par ailleurs ses objectifs annuels: à savoir un chiffre d'affaires et un ROC "très proches" en 2021 de leur niveau de 2019, avec une marge opérationnelle courant attendue dès cette année à son niveau pré-pandémique. Le ROC devrait en outre "poursuivre sa croissance et dépasser son niveau de 2019" en 2022 ajoute Bouygues.

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BOUYGUES en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.60 % vs +39.19 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat