Bourse > Bnp paribas act.a > Bnp paribas act.a : Nette hausse des marchés à la clôture en Europe
BNP PARIBAS ACT.ABNP PARIBAS ACT.A BNP - FR0000131104BNP - FR0000131104
64.780 € -0.32 % Temps réel Euronext Paris
64.590 €Ouverture : +0.29 %Perf Ouverture : 65.770 €+ Haut : 64.400 €+ Bas :
64.990 €Clôture veille : 4 471 040Volume : +0.36 %Capi échangé : 80 781 M€Capi. :

Bnp paribas act.a : Nette hausse des marchés à la clôture en Europe

Nette hausse des marchés à la clôture en EuropeNette hausse des marchés à la clôture en Europe

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en nette hausse mardi, avec des gains dépassant 1% le plus souvent et s'appuyant sur les bonnes performances des secteurs de l'automobile, de la distribution, du pétrole et du gaz, avec un Brent de mer du Nord qui a atteint en séance un pic de quatre mois.

À Paris, le CAC 40 a clôturé en hausse de 49,53 points (1,11%) à 4.503,09 points. Le Footsie britannique a pris 1,30% et le Dax allemand 1,03%. L'indice EuroStoxx 50 a progressé de 1,03%, le FTSEurofirst 300 de 1,11% et le Stoxx 600 de 0,84%.

Au moment de la clôture des places européennes, Wall Street était orientée en très légère baisse, les investisseurs, prudents, préférant attendre la publication, vendredi, de la statistique de l'emploi de septembre.

Le prochain démarrage de la saison des résultats trimestriels ne pousse pas non plus les intervenants à s'engager plus avant à New York.

A Londres, le FTSE-100, en hausse de 11% depuis le référendum du 23 juin sur la sortie de l'Union européenne, a pour la première fois depuis la mi-2015 dépassé le seuil des 7.000 points pour clôturer à 7.074,34, non loin de son record absolu de 7.122,74 points, dopé par la faiblesse de la livre sterling.

La monnaie britannique a inscrit mardi un nouveau plus bas de 31 ans de 1,2735 dollar et un plancher de trois ans de 87,65 pence par euro, les cambistes craignant un "hard Brexit" qui serait dommageable pour l'économie britannique.

Le sterling a perdu 1,7% depuis que la Première ministre britannique, Theresa May, a annoncé dimanche que Londres invoquerait avant fin mars 2017 l'article 50 du Traité européen qui déclenchera formellement le processus de négociations après le référendum du 23 juin.

La progression du dollar, qui se fait aussi contre l'euro et le yen, a contribué à soutenir les places de Paris et de Francfort.

Cette fermeté du billet vert a pesé sur l'or, qui a enfoncé le seuil des 1.300 dollars l'once pour se retrouver à un plus bas de trois mois et poussé le baril de Brent à réduire ses gains après avoir atteint 51,37 dollars en séance, au plus haut depuis le 10 juin.

L'accord de réduction de la production, le premier en huit ans, annoncé par l'Opep la semaine dernière ne convainc pas mais "le pétrole reste orienté par des éléments vraiment techniques", fait valoir Stig Rasmussen (Danske Commodities).

A l'exception des indices des services aux collectivités (utilities) (-0,28%), des ressources naturelles (-0,01%) et de l'immobilier (-0,86%), tous les indices sectoriels ont fini dans le vert, avec en tête l'automobile (+2,04%), la distribution (+1,66%) et l'énergie (+1,64%).

Le distributeur Ahold Delhaize (+3,67%), dopé par une hausse de la recommandation d'Exane BNP Paribas, réalise la meilleure performance de l'indice EuroStoxx 50 et le constructeur automobile BMW (+3,32%), stimulé par un relèvement de l'objectif de cours par le même intermédiaire, la troisième.

Deutsche Bank a gagné jusqu'à 3,5% à la Bourse de Francfort, prolongeant son mouvement de reprise entamé vendredi après avoir touché un plus bas historique la semaine dernière dans un contexte de vives inquiétudes pour son avenir. Elle a terminé sur un gain de 1,51%.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...