Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

AIRBUS GROUP

AIR - NL0000235190 SRD PEA PEA-PME
64.060 € -4.30 % Temps réel Euronext Paris

Airbus group : Toujours dans le collimateur de l'OMC, Airbus pique du nez en Bourse

lundi 2 décembre 2019 à 17h02
Toujours dans le collimateur de l'OMC, Airbus recule en Bourse

(BFM Bourse) - Deux mois après avoir donné raison à Washington dans le dossier des subventions illégales qui oppose Boeing à Airbus depuis plus de 15 ans -autorisant ainsi l'administration Trump à dégainer son arme favorite, celle des sanctions douanières- l'OMC estimerait que l'UE continuerait à subventionner l'Airbus A350 a appris Reuters auprès de trois sources au fait du dossier.

Airbus serait encore dans le collimateur de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Selon Reuters, qui s'appuie sur trois sources proches du dossier. L'organisation estimerait en effet que l'Union européenne continue de subventionner l'A350. L'OMC, qui doit publier un rapport sur le sujet dans la journée, pourrait en revanche revoir à la baisse sa première estimation des dommages (estimés à 7,5 milliards de dollars, soit 6,8 milliards d'euros environ, ce qui autorise les Etats-Unis à imposer des droits de douane annuels d'une valeur équivalente sur des produits européens), selon deux de ces sources.

Via ce jugement, l'organisation avait ainsi donné son feu vert aux Etats-Unis pour taxer 7,5 milliards de dollars d'importations européennes, et l'administration Trump ne s'était pas fait prier pour dégainer son arme favorite. À l'annonce d'une surtaxe de 10% appliquée par les États-Unis aux avions de transport civils européens (effective depuis le 18 octobre dernier), le titre Airbus avait paradoxalement pris plus de 3%, l'avionneur basé à Toulouse ayant échappé au pire puisque le président américain avait un temps envisagé une taxe douanière de 100% sur les appareils produits par Airbus.

Airbus sous pression en Bourse

Si les États-Unis ont tiré les premiers en 2004, accusant la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'Espagne d'accorder des subventions illégales pour soutenir la production d'une série de produits Airbus, l'Union européenne avait répliqué moins d'un an plus tard en affirmant que Boeing avait également reçu des milliards de dollars de subventions interdites de la part de Washington. Ce conflit au long cours qui oppose les deux avionneurs, sur un marché duopolistique, pourrait donc connaître d'autres rebondissements dans les mois à venir.

En réaction à cette information de Reuters, le titre Airbus cède 1,7% à 131,2 euros peu avant 16h15, dans un marché parisien en fort repli depuis la mi-journée (-1,4% pour le CAC), et semble bien parti pour boucler une quatrième séance consécutive dans le rouge. Dans le même temps, moins d'une heure après l'ouverture des échanges Wall Street, Boeing lâche également 0,75% à 363,7 dollars.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur AIRBUS GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.10 % vs -2.36 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat