Bourse > Air liquide > Air liquide : Air Liquide deviendra le n°1 aux Etats-Unis avec Airgas
AIR LIQUIDEAIR LIQUIDE AI - FR0000120073AI - FR0000120073
110.600 € -0.36 % Temps réel Euronext Paris
110.500 €Ouverture : +0.09 %Perf Ouverture : 111.050 €+ Haut : 109.800 €+ Bas :
111.000 €Clôture veille : 899 221Volume : +0.23 %Capi échangé : 43 036 M€Capi. :

Air liquide : Air Liquide deviendra le n°1 aux Etats-Unis avec Airgas

Air Liquide discute du rachat d'AirgasAir Liquide discute du rachat d'Airgas

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Air Liquide a annoncé mardi soir avoir signé un accord en vue de l'acquisition de son concurrent américain Airgas, une opération qui devrait être relutive dès la première année et permettre au chimiste français de devenir le numéro un du secteur en Amérique du nord.

La transaction, approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration d'Air Liquide et par celui d’Airgas, est proposée au prix de 143 dollars par action en numéraire, soit une valeur d'entreprise totale de 13,4 milliards de dollars.

Elle représente une prime de 50,6% par rapport à la moyenne du cours de l'action Airgas sur un mois avant la transaction, et de 20,3% par rapport au cours le plus élevé de l'action sur les 52 dernières semaines, précise Air Liquide dans un communiqué.

L'actuel numéro deux mondial des gaz industriels, derrière l'allemand Linde, attend avec cette transaction plus de 300 millions de dollars de synergies avant impôt, dont la majorité devrait être dégagée dans les deux à trois ans.

Air Liquide estime que l'opération lui permettra d'accroître de 30% le chiffre d'affaires de son activité "Gaz et Services".

"Cette acquisition accroît notre présence aux Etats-Unis, un marché résilient offrant des opportunités de croissance dans la durée", commente Benoît Potier, le président-directeur général d’Air Liquide en soulignant "la forte complémentarité des deux entreprises".

"Le nouvel ensemble aura une position de leader en Amérique du nord, qui complètera ses positions de n°1 en Europe, en Afrique/Moyen-Orient et en Asie-Pacifique", indique le groupe dans son communiqué.

A ce jour, Air Liquide occupe la troisième place aux Etats-Unis derrière les américains Praxair et Air Products.

Le rachat d'Airgas est soumis à l'approbation des actionnaires de l'entreprise américaine, à l'accord des autorités de la concurrence et aux approbations réglementaires.

'BREAK-UP FEE' DISSUASIF

Le calendrier de l'opération n'est pas précisé car cette procédure d'approbation pourrait durer "plusieurs mois", a déclaré à Reuters Fabienne Lecorvaisier, directrice financière d'Air Liquide.

"Il s'agit d'un accord amical entre les managements des sociétés, entre les 'boards'. Les 'due diligences' ont été faites assez rapidement", a-t-elle ajouté en précisant que les négociations entre les deux entreprises avaient démarré "il y a quelques semaines".

Prié de dire si une surenchère était possible, elle a rappelé que dans le cadre de la réglementation américaine, une éventuelle offre meilleure que celle d'Air Liquide devrait être considérée par le conseil d'administration.

"Il peut y avoir une surenchère mais nous sommes protégés dans l'accord par un 'break-up fee" (indemnité de rupture de discussions, NDLR) (...) ce qui la rendrait très onéreuse pour un concurrent", a ajouté la directrice financière, se refusant à en révéler le montant de ce dédommagement.

Dans le cadre de cette transaction, Air Liquide entend conserver une notation 'A-/A' auprès de S&P.

Le groupe a déjà obtenu un prêt relais pour l'opération et a l'intention de se refinancer à travers une augmentation de capital entre 3 milliards et 4 milliards d'euros et un mix d'obligations à long terme en dollars américains et en euros.

Mardi, avant l'annonce de cette acquisition, l'action Air Liquide a clôturé 123,65 euros (+2,53%). Le titre a progressé de plus de 17% depuis janvier.

(Edité par Matthieu Protard)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...