Bourse > Air liquide > Air liquide : Accord avec le CEA dans les biocarburants de seconde génération
AIR LIQUIDEAIR LIQUIDE AI - FR0000120073AI - FR0000120073
110.700 € -1.34 % Temps réel Euronext Paris
111.450 €Ouverture : -0.67 %Perf Ouverture : 111.750 €+ Haut : 109.950 €+ Bas :
112.200 €Clôture veille : 468 313Volume : +0.12 %Capi échangé : 43 075 M€Capi. :

Air liquide : Accord avec le CEA dans les biocarburants de seconde génération

tradingsat

(Tradingsat.com) - Air Liquide a annoncé vendredi matin la signature d'un accord de collaboration avec le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives en France) visant à développer en France une unité pilote de production de biocarburants de seconde génération.

Dans le cadre de ce partenariat, le CEA développera, sur le site de Bure (Meuse) - Saudron (Haute-Marne) et sur le centre du CEA-Grenoble, une chaîne de procédés permettant de broyer, mettre sous pression, doser et convoyer de la biomasse solide (bois notamment) afin de l’injecter dans un brûleur, en visant à minimiser la dépense énergétique de ce prétraitement.

Air Liquide développera pour ce projet une nouvelle technologie de combustion qui utilise un brûleur fonctionnant à l’oxygène à la place de l’air. Cette combustion à l'oxygène, sous pression et à haute température, permettra de transformer directement la biomasse solide en gaz de synthèse.

"Le gaz de synthèse issu de ce procédé pourra ensuite être traité pour produire au final un carburant de synthèse de grande pureté et de grande qualité énergétique", explique Air Liquide, le but étant de faire émerger, à terme, une nouvelle filière permettant de valoriser cette biomasse pour produire des biocarburants de seconde génération.

A la différence des biocarburants de première génération, les biocarburants de seconde génération utilisent les déchets agricoles ou sylvicoles, sans concurrencer les usages alimentaires.

Enfin, Air Liquide rappelle que "dans le cadre de sa politique visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre de la zone, l’Union européenne fixe comme objectif la part des énergies renouvelables utilisées au sein de l’espace communautaire à horizon 2020 à 20 %".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...