Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Xiaopeng, challenger chinois de Tesla, veut lever plus de 1,5 milliard de dollars au Nasdaq

jeudi 27 août 2020 à 16h57
Xpeng (Xiaopeng) vise à lever plus de 1,5 milliard de dollars

(BFM Bourse) - Profitant de l'engouement des investisseurs pour le secteur de la voiture électrique, dans le sillage des records boursiers atteints par Tesla justement, Xiaopeng Motors a relevé ses ambitions à l'occasion de son arrivée sur le marché américain du Nasdaq.

Malgré plusieurs scandales touchant à des entreprises chinoises récemment introduites à Wall Street, malgré la création en Chine d'un énième marché destiné aux sociétés technologiques locales, et malgré les tensions épisodiques entre les deux plus grandes puissances économiques du globe, le courant continue à passer entre les start-up de l'empire du Milieu et le marché américain des hautes technologies. L'un des concurrents chinois de Tesla, XPeng Inc. (Xiaopeng Motors, du nom de son fondateur) a relevé jeudi ses ambitions dans le cadre de son IPO au Nasdaq, visant une opération d'au moins 1,5 milliard de dollars.

Xiapeng va proposer à la souscription 99,73 millions de titres représentatifs d'action (American Depositary Shares) au prix unitaire de 15 dollars, a indiqué le groupe dans un communiqué, après avoir précédemment estimé la taille de l'offre à 85 millions de titres, dans une fourchette indicative de 11 à 13 dollars pièce, signe habituel de l'intérêt manifesté par les investisseurs institutionnels pour une opération. Ce qui correspond à un montant offert de 1,496 milliard de dollars, qui pourrait grimper à 1,72 milliard de dollars en cas d'exercice par les banques introductrices de l'option qui leur est allouée pour souscrire une fraction de titres supplémentaires pour leur propre compte.

Cette introduction suit de peu une levée de fonds hors cote de 900 millions de dollars, réalisée notamment avec le soutien des géants Alibaba et Foxconn.

Arrivée massive de start-up chinoises à Wall Street

En dépit des tensions sino-américaines, plus de 20 sociétés chinoises des nouvelles technologies se sont déjà introduites cette année à Wall Street, principalement sur le Nasdaq et pour quelques unes sur le New York Stock Exchange, levant plus de 6 milliards de dollars au total. En 2019, 25 firmes chinoises avaient franchi le Pacifique.

Le thème de la voiture électrique est par ailleurs particulièrement prisé des investisseurs, dans le sillage des records de Tesla, permettant aux nouveaux entrants tels que le chinois NIO ou l'américain Nikola de se hisser d'emblée à des niveaux de valorisation impressionnants.

4.700 véhicules vendus en 6 mois

Fondé en 2015, Xiaopeng (qui selon la presse allemande s'appuie en partie sur des technologies rendues publiques par Tesla, qui a choisi d'ouvrir ses brevets à la concurrence) produit actuellement un SUV, le G3, et une berline de type sportif, la P7, et prévoit de lancer une autre berline l'an prochain.

L'an dernier, le chiffre d'affaires de l'entreprise a atteint 328,5 millions de dollars, mais sa perte a dépassé 535 millions. Les volumes de ventes, 4.696 véhicules au premier semestre 2020, restent encore nettement moindres que ceux de NIO (14.781 unités sur la même période), et moins d'un dixième de ceux revendiqués par Tesla (48.384 véhicules).

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs -3.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat