Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Émule du Nasdaq, l'indice Hang Seng Tech fait ses début à Hong Kong

lundi 27 juillet 2020 à 16h15
Lancement du Hong Kong Tech Index

(BFM Bourse) - Chassés de Wall Street, les groupes technologiques chinois pourraient désormais se tourner vers la Bourse de Hong Kong qui a lancé ce jour son propre indice technologique (un an après la Bourse de Shanghai). Parmi les 30 valeurs qui le composent, on retrouve plusieurs grands noms comme Alibaba, Tencent et bientôt Ant Group.

Près d'un an jour pour jour après le lancement du "Nasdaq chinois", le "STAR Market" à Shanghai, c'est au tour de la Bourse de Hong Kong de se doter d'un indice à dominante technologique: le Hang Seng Tech Index, lancé par le Hang Seng Indexes Company. Celui-ci réunit les trente principales valeurs technologiques chinoises, dont Alibaba, JD.com, Tencent, Xiaomi et Meituan Dianping (e-commerce).

Hong Kong est devenue une place de plus en plus attrayante pour les entreprises technologiques chinoises, étant soumises à une surveillance et des restrictions plus strictes aux États-Unis à mesure que les relations diplomatiques entre Pékin et Washington se dégradent et que des scandales concernant des sociétés chinoises cotées à Wall Street éclatent. Nombre d'entre elles ont cherché à s'inscrire sur des listes de cotation primaire ou secondaire plus près de la Chine, alors que la guerre commerciale sino-américaine s'intensifie et que Washington menace désormais de réduire l'accès aux marchés de capitaux américains.

Le lancement du Hang Seng Tech Index intervient une semaine après l'annonce du géant du commerce en ligne Alibaba d'un projet de double cotation de sa filiale financière Ant Group à Hong Kong et à Shanghai. Selon les analystes, il pourrait s'agir de la deuxième plus grande introduction en Bourse au monde après celle du géant pétrolier saoudien Aramco l'année dernière.

Grâce à l'afflux de capitaux en provenance du continent chinois, les valeurs technologiques ont largement surperformé les autres compartiments à la Bourse de Hong Kong, qui a chuté de 12% depuis le début de l'année. Si le nouvel indice avait été lancé en janvier, le rendement aurait été de 47% pour les investisseurs, selon les calculs réalisés par Bloomberg.

La place de hongkongaise n'offrait jusque là pas d'indice spécifique pour des entreprises technologiques chinoises cotées à l'étranger qui souhaitaient être cotées plus près de leur siège. "Ce nouvel indice sert à combler cette lacune et à stimuler les flux de capitaux" a déclaré à Bloomberg Castor Pang, responsable des études au sein de Core Pacific-Yamaichi International Hong Kong.

Hong Kong est plongé dans une profonde récession liée à la guerre commerciale sino-américaine et à des mois de troubles politiques. La crise sanitaire du Covid-19 a aggravé la situation économique du territoire alors qu'une "troisième vague" locale de contaminations s'est récemment déclarée, déclenchant de nouvelles et difficiles mesures de distanciation sociale. L'indice technologique a bouclé sa première séance de cotation sur un repli de 1,3%, après avoir lâche jusqu'à 2,2% plus tôt dans la séance.

(avec AFP)

Q. S. - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat