Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Avec 25,6 milliards levés, Saudi Aramco signe la plus grosse entrée en Bourse de l'histoire

jeudi 5 décembre 2019 à 18h33
Saudi Aramco signe la plus grosse IPO de l'histoire

(BFM Bourse) - Le géant pétrolier saoudien Aramco est parvenu à lever 25,6 milliards de dollars auprès d'investisseurs dans le cadre de son entrée prochaine en Bourse, ce qui porte sa valorisation à 1.700 milliards de dollars, ont indiqué jeudi à l'AFP deux sources proches du dossier.

C'était dans l'air depuis de longs mois (années), c'est désormais officiel: Saudi Aramco vient de réaliser la plus importante introduction en Bourse de l'histoire. Parvenu à lever 25,6 milliards de dollars en introduisant seulement 1,5% de ses parts sur le Tadawul, indice de référence de la Bourse de Ryad, l'entreprise la plus profitable au monde -111 milliards de bénéfice net en 2018- efface des tablettes le précédent record détenu par le géant chinois du e-commerce Alibaba qui avait levé 25 milliards de dollars à Wall Street en 2014.

En revanche, l'objectif maintes fois répété par le prince héritier Mohammed ben Salmane d'une valorisation de 2.000 milliards de dollars, est manqué, l'opération hors du commun valorisant Saudi Aramco "seulement" 1.700 milliards de dollars ont indiqué jeudi à l'AFP deux sources proches du dossier. Suffisant néanmoins pour en faire la première capitalisation mondiale, loin devant Apple (1.170 milliards de dollars) et Microsoft (1.140 milliards de dollars).

Une opération essentiellement destinées aux Saoudiens

Très retardée -l'opération étant dans les tuyaux depuis près de 4 ans- cette IPO était essentiellement destinée aux Saoudiens, les investisseurs étrangers n'ayant contribué qu'à hauteur de 10,5% sur les 31,7 milliards de dollars d'offres reçues à ce jour de la part d'investisseurs institutionnels, indiquait Aramco lundi. Le géant saoudien qui pompe près de 10% de la production mondiale d'or noir fera ses premiers pas boursiers sur la place locale, le Tadawul, le 12 décembre prochain au prix de 32 riyals (8,53 dollars), ont encore précisé les sources.

Il s'agit du haut de la fourchette de 30 à 32 riyals que s'était fixé le mois dernier le groupe, alors que les grandes banques conseillant l'entreprise dans cette transaction avaient demandé aux autorités saoudiennes d'être prudentes afin d'éviter les secousses lors des premiers jours de cotation.

Diversifier l'économie locale

Les fonds levés par Aramco lors de son entrée en Bourse doivent servir à financer la diversification d'une économie aujourd'hui ultra-dépendante de l'or noir. Cette IPO constitue d'ailleurs l'un des piliers du plan "Vision 2030" lancé par MBS et qui vise à investir massivement dans les secteurs de l'industrie, des infrastructures et des services.

Dans l'optique de financer ce plan à long-terme, le calendrier du royaume prévoit d'ailleurs une IPO en deux temps, avec un deuxième listing sur une grande place financière internationale, pour céder au total 5% du capital d'Aramco. "Pour la partie internationale, nous vous le ferons savoir en temps utile. Jusqu'ici, ce n'est que sur Tadawul", avait néanmoins tempéré le président du Conseil d'administration du groupe Yasir al-Rumayyan début novembre dernier.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+293.90 % vs +13.16 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat