Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Le courtier zéro commission Robinhood viserait sa propre entrée en Bourse début juillet

mercredi 9 juin 2021 à 16h23
Le courtier Robinhood va se lancer en Bourse

(BFM Bourse) - Grâce à sa capacité à mobiliser des bataillons entiers de primo-investisseurs, Robinhood a vu ses revenus s'envoler l'année dernière. Auréolé de ce succès, toutefois tempéré par la polémique au sujet de son rôle dans l'affaire GameStop en début d'année, la plateforme de courtage sans commission pourrait prétendre à une valorisation de l'ordre de 40 milliards de dollars, calcule Bloomberg.

La fenêtre d'introduction de Robinhood sur le Nasdaq américain pourrait s'ouvrir début juillet, rapporte Bloomberg, une fois les investisseurs américains de retour au bureau après le week-end prolongé de la Fête nationale (Wall Street rouvrant ses portes seulement le mardi 6 juillet).

À ce stade, les détails des comptes de l'entreprise et ses objectifs n'ont pas été rendus publics, Robinhood ayant déposé son projet de document d'enregistrement "S-1" en mars suivant la procédure dite confidentielle (celle-ci permet de publier le document quinze jours seulement avant le début de l'opération, ou du roashow, et laisse davantage de latitude sur le timing de l'opération).

En septembre 2020, l'entreprise avait bénéficié d'une valorisation totale de 11,7 milliards de dollars lors d'une levée de fonds de 660 millions de dollars auprès des fonds Andreessen Horowitz, Sequoia, DST Global, Ribbit Capital, 9Yards Capital et D1 Capital Partners.

Une valorisation proche de 40 milliards de dollars

Fin janvier, pressé par ses partenaires de renforcer son matelas financier à proportion des montants démesurés misés par une partie de sa clientèle sur des titres très volatils comme GameStop, la firme avait dû lever en urgence 3,4 milliards d'euros en quelques jours. Selon le New York Times, ces nouveaux fonds lui ont été avancés par ses actionnaires de référence en échange d'une part du capital avec un mécanisme de décote par rapport au prix d'une future introduction.

De quoi faire une belle culbute a priori, puisque selon les estimations fondées sur les titres échangés de gré-à-gré, une valorisation de l'ordre d'une quarantaine de milliards d'euros semble à portée.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat