Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VIVENDI

VIV - FR0000127771 SRD PEA PEA-PME
29.050 € +0.73 % Temps réel Euronext Paris

Vivendi : Tencent pourrait racheter au moins 10% d'Universal Music, l'action Vivendi décolle

mardi 6 août 2019 à 10h10
Tencent pourrait acquérir jusqu'à 20% du capital d'UMG

(BFM Bourse) - Le groupe de médias français a indiqué être entré en "négociations préliminaires" avec Tencent en vue d'une cession de 10% du capital de sa filiale Universal Music Group. Une option permettrait en outre au géant technologique chinois d'acquérir une participation supplémentaire de 10%. Le titre Vivendi bondit.

Le titre Vivendi décolle de 6,4% -meilleure performance du CAC 40- à 25,51 euros mardi, vers 9h20, et efface ainsi ses pertes accumulées depuis fin juillet, après avoir touché un plus haut de trois mois en réaction à la publication de comptes semestriels meilleurs que prévu. Ces derniers, notamment portés par l'excellent semestre réalisé par le label musical du groupe de médias français Universal Music Group (UMG) -3,3 milliards d'euros de chiffre d'affaires lors des six premiers mois, soit 44% de celui de l'ensemble du groupe Vivendi- avaient positivement surpris le marché. Le titre du groupe contrôlé par la famille Bolloré a néanmoins cédé ses gains dès le lundi suivant la publication de ses résultats, avant de s'enfoncer un peu plus la semaine dernière, dans la purge collective qu'ont subi les Bourses européennes et mondiales dans le sillage de la nouvelle escalade des tensions commerciales sino-américaines.

Le net rebond observé mardi résulte cette fois de l'annonce, par Vivendi, de l'entrée en "négociations préliminaires" avec le géant technologique chinois Tencent en vue d'une cession pouvant aller jusqu'à 20% du capital d'UMG. Spécialisée dans les services internet et mobiles ainsi que la publicité en ligne, Tencent pourrait investir jusqu'à 6 milliards d'euros en deux temps pour prendre une participation dans UMG, indique le communiqué publié par le groupe français mardi avant Bourse. Dans un premier temps, Tencent réaliserait "un investissement stratégique de 10% du capital d'UMG", sur la base d'une valeur totale d'entreprise de 30 milliards d'euros, est-il précisé. Le groupe chinois disposerait en outre d'"une option d'achat d'un an pour acquérir une participation supplémentaire de 10% au même prix et dans les mêmes conditions".

Un processus de vente "anormalement long"

Vivendi ajoute "étudier avec Tencent différents domaines de coopération commerciale", pour notamment permettre à UMG de "bénéficier des opportunités de croissance qu'offrent la numérisation et l'ouverture de nouveaux marchés". Si l'opération "est soumise à une due diligence d'UMG et à la finalisation de la documentation juridique", Vivendi est "convaincu que ce nouveau partenariat stratégique serait créateur de valeur à la fois pour Tencent et UMG". Le groupe de médias français ajoute poursuivre par ailleurs le processus de cession d'une participation minoritaire supplémentaire de sa filiale à d'autres partenaires potentiels.

Pour rappel, Vivendi avait annoncé en juillet 2018 son intention de de céder jusqu'à 50% du capital de son label musical, pour lequel il disait alors rechercher "un ou plusieurs partenaires stratégiques". Et si le groupe se donnait alors 18 mois pour boucler cette opération, Jean-Baptiste Sergeant, analyste médias chez Mainfirst, trouvait ce processus "anormalement long". Il y a une douzaine de jours, Vivendi avait assuré lors de sa dernière publication semestrielle que le processus suivait son cours, avec la sélection des banques conseil du groupe pour la cession. "Plusieurs contacts ont été établis avec d'éventuels partenaires stratégiques et nous suivons l'échéancier initial", indiquait ainsi le président du directoire, Arnaud de Puyfontaine, lors d'une conférence téléphonique avec des analystes anglophones.

Jean-Baptiste Sergeant avançait alors l'hypothèse selon laquelle Vivendi souhaitait attendre la publication de ses résultats avant d'entrer dans le dur des négociations, "car la valorisation d'UMG -estimée entre 15 et 30 milliards d'euros- pourrait s'en trouver relevée" estimait le spécialiste du dossier. L'annonce de ce mardi par Vivendi lui donne visiblement raison et rassure par la même occasion le marché quant à la capacité du groupe français à nouer de solides partenariats stratégiques.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VIVENDI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.10 % vs +28.44 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat