Bourse > Vivendi > Vivendi : Mediaset rejette l'alternative de Vivendi, réclame des dommages
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
19.965 € -0.30 % Temps réel Euronext Paris
19.895 €Ouverture : +0.35 %Perf Ouverture : 20.135 €+ Haut : 19.860 €+ Bas :
20.025 €Clôture veille : 559 899Volume : +0.04 %Capi échangé : 25 784 M€Capi. :

Vivendi : Mediaset rejette l'alternative de Vivendi, réclame des dommages

Mediaset rejette l'alternative de Vivendi, réclame des dommagesMediaset rejette l'alternative de Vivendi, réclame des dommages

MILAN (Reuters) - Le conseil d'administration de Mediaset a rejeté jeudi la proposition alternative de Vivendi pour le rachat de sa branche de télévision payante et annoncé qu'il engagerait une action en justice contre le groupe de médias français.

La société contrôlée par la famille de l'ancien président du Conseil italien, Silvio Berlusconi, a dit avoir donné à ses administrateurs le mandat d'engager des poursuites contre Vivendi pour dommages et intérêts liés à son brusque volte-face concernant l'accord de participations croisées signé le 8 avril qui prévoyait de lui donner le contrôle total de Mediaset Premium, la branche de télévision payante du groupe italien.

Vivendi a fait marche arrière mardi sur l'accord conclu avec Mediaset et a avancé une proposition alternative. Au lieu de prendre 100% de Mediaset Premium comme prévu, le groupe français propose de racheter seulement 20% de la télévision payante et de prendre une participation d'environ 15% dans Mediaset sur trois ans à travers une obligation convertible.

Mediaset a ajouté jeudi qu'il envisageait une poursuite pénale contre le groupe de médias français.

"Le conseil (...) juge (la proposition de Vivendi) inacceptable parce qu'elle est incompatible avec le contrat contraignant qu'il avait déjà signé", a dit Mediaset dans un communiqué à l'issue de la réunion de son conseil.

Vivendi a fait savoir de son côté qu'il se réservait le droit de poursuivre Mediaset pour propos diffamatoires.

"Les propos des communiqués de Mediaset ont entaché la notoriété et l’image de Vivendi, qui mettra en œuvre tous les moyens à sa disposition pour rétablir la réputation du groupe", a-t-il précisé à Reuters.

Un responsable de Mediaset a déclaré que l'accord signé avec Vivendi en avril restait en vigueur.

Mediaset a par ailleurs publié une perte de 27,8 millions d'euros au titre du premier semestre, après une perte de 18 millions sur les trois premiers mois de l'année.

Mediaset Premium a accusé de son côté une perte de 37,1 millions d'euros sur le seul deuxième trimestre, après un résultat négatif de 63,7 millions en janvier-mars.

(Giulia Segreti, Mathieu Rosemain, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2016 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI