Bourse > Vivendi > Vivendi : Les Bourses européennes finissent sur une note légèrement positive
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
19.075 € +0.03 % Temps réel Euronext Paris
19.130 €Ouverture : -0.29 %Perf Ouverture : 19.160 €+ Haut : 18.995 €+ Bas :
19.070 €Clôture veille : 3 563 500Volume : +0.28 %Capi échangé : 24 635 M€Capi. :

Vivendi : Les Bourses européennes finissent sur une note légèrement positive

tradingsat

(Reuters) - Les Bourses européennes ont fini sur une note légèrement positive mercredi au terme d'une séance attentiste, clôturant au moment où Donald Trump entamait sa première conférence de presse depuis sa victoire à l'élection présidentielle américaine du 8 novembre.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain modique de 0,01% (0,48 point) à 4.888,71 points. Le Dax a pris 0,54% à 11.646,17 points à Francfort et, à Londres, le Footsie a gagné 0,21% à 7.290,49 après avoir franchi en séance les 7.300 points pour la première fois de son histoire, avec un pic historique à 7.328.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a progressé de 0,30% et le Stoxx 600 de 0,23% mais l'EuroStoxx 50 n'a pu faire mieux qu'un gain de 0,03%.

Au moment de la clôture en Europe, Wall Street était stable (+0,04%), avant de céder du terrain sous la pression des laboratoires pharmaceutiques qui ont essuyé de nouvelles critiques de Donald Trump au début de sa conférence de presse.

Les promesses de baisses d'impôts, de dépenses d'infrastructures et de dérégulation du magnat de l'immobilier ont dopé les valeurs américaines depuis sa victoire. Les investisseurs se demandent désormais s'il sera en mesure de tenir ses engagements après son investiture le 20 janvier.

Mais l'homme d'affaires a d'abord été interrogé sur ses relations avec Moscou.

Sur le plan sectoriel, les produits de base (+1,48%) et l'automobile (+1,30%) ont terminé en tête des hausses, alors que les indices de la santé (-0,45%) et des loisirs (-0,36%) ont accusé les deux plus fortes baisses.

Aux valeurs, Cobham a chuté de 14,88% à la Bourse de Londres, plus forte baisse du Stoxx 600. Le groupe de défense et d'aéronautique a publié un bénéfice opérationnel 2016 de 245 millions de livres (282 millions d'euros), inférieur à une fourchette d'objectifs revue à la baisse deux mois plus tôt, ce qui conduira à ne pas verser de dividende sur 2016.

Mediaset a pris 5,87% à la Bourse de Milan, plus forte hausse du Stoxx 600. Selon Bloomberg, Vincent Bolloré pourrait offrir à la famille Berlusconi une participation dans Vivendi. Le titre Vivendi a reculé de 0,50% à la Bourse de Paris.

A Paris également, PSA a pris 3,38%, plus forte hausse du CAC 40. Le constructeur automobile a fait état d'une accélération de ses ventes mondiales à 3,146 millions de véhicules, repassant la barre des trois millions pour la première fois depuis la crise de 2012.

A Francfort, Volkswagen a gagné 4,95% dans l'espoir de voir le constructeur tourner la page du "Dieselgate". Le directoire du groupe a approuvé le projet d'accord négocié avec la justice américaine d'un règlement de 4,3 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) , selon une source informée de la décision.

Sur le marché des changes, le dollar avance légèrement face à un panier de devises, s'appréciant de 0,2% au moment de la clôture des places européennes.

Le sterling a lui poursuivi sa baisse face au billet vert et cédé plus de 1% à 1,2045 dollar, son plus bas niveau depuis "flash crash" du 7 octobre dernier.

Les cours du pétrole regagnent du terrain après être tombés à des plus bas de près d'un mois la veille, dans le doute sur la volonté des pays concernés par l'accord de l'Opep de respecter leurs engagements de baisse de la production.

Le Brent rebondit de 2,42% à 53,64 dollars le baril et le WTI Texan progresse de 2,38% à 52,03 dollars.

(Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI