Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VIVENDI

VIV - FR0000127771 SRD PEA PEA-PME
11.140 € +1.27 % Temps réel Euronext Paris

Vivendi : Le groupe flirte avec les 30% dans Mediaset

vendredi 23 décembre 2016 à 09h33

(BFM Bourse) - Le groupe de médias français Vivendi a annoncé jeudi une nouvelle montée au capital du groupe de télévision italien Mediaset, contrôlé par la famille de Silvio Berlusconi, dont il détient désormais 28,80% du capital et 29,94% des droits de vote. Le groupe de Vincent Bolloré avait annoncé mardi qu'il détenait 25,75% du capital et 26,77% des droits de vote, après avoir indiqué la veille son intention de s'arrêter juste avant la limite de 30% du capital ou des droits de vote, seuil qui déclenche une OPA (offre publique d'achat).

Vivendi a "construit la position que le groupe avait annoncée", l'objectif "est atteint" et le groupe devrait s'arrêter à ce stade, ont indiqué à l'AFP des sources proches du dossier. Son intention est, selon les analystes, de pousser la famille Berlusconi à négocier. Vivendi a fait la semaine dernière une entrée fracassante au capital de Mediaset, que la famille Berlusconi a qualifiée via sa holding Fininvest de manoeuvre d'"hostile". Elle a saisi la justice italienne en accusant Vivendi de "manipulation de marché".

Après l'échec d'un projet de mariage annoncé en avril entre Mediaset et Vivendi, qui a débouché sur un conflit acrimonieux, Vivendi a mené une guerre-éclair pour s'emparer de Mediaset, seule cible européenne accessible dans le domaine des contenus télévisuels. Pour riposter, la famille Berlusconi s'est lancée dans l'achat de titres afin de monter à 38,266% du capital et 39,775% en termes de droits de vote au sein du groupe de télévision italien.

Le gouvernement italien est intervenu dans la bataille, jugeant inappropriée l'opération et évoquant une "escalade hostile". En visite à Paris, mardi, le chef de la diplomatie italienne Angelino Alfano a exprimé "la forte préoccupation italienne concernant cette opération". "Nous respectons les règles du marché et attendons un respect réciproque de ces règles", a indiqué le ministre, en soulignant que "c'est une affaire qui concerne tout le système italien dans sa globalité, pas seulement une entreprise privée".

Avec AFP

©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VIVENDI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +35.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat