Bourse > Vivendi > Vivendi : Combien faudra-t-il payer pour regarder beIN Sports ?
VIVENDIVIVENDI VIV - FR0000127771VIV - FR0000127771
18.215 € -1.99 % Temps réel Euronext Paris
18.560 €Ouverture : -1.86 %Perf Ouverture : 18.645 €+ Haut : 18.215 €+ Bas :
18.585 €Clôture veille : 6 246 040Volume : +0.49 %Capi échangé : 23 448 M€Capi. :

Vivendi : Combien faudra-t-il payer pour regarder beIN Sports ?

(Tradingsat.com) - L'abonnement à la chaîne sportive seule restera possible. Mais une ristourne de 3 euros par mois sera offerte pour un abonnement simultané à Canal Plus ou CanalSat.

Le 18 février, Canal Plus a annoncé un projet d'accord pour commercialiser beIN Sports. Ce projet reste soumis au feu vert du gendarme de la concurrence mais d'ores et déjà, les deux nouveaux amis planchent sur la future offre commerciale qu'ils proposeront. Et un projet a déjà été élaboré, comprenant huit options différentes (cf. encadré ci-dessous).

Ristournes pour doper les abonnements

Selon ce projet, il sera toujours possible de s'abonner à la chaîne sportive au même prix, soit 13 euros par mois sans engagement (14 euros chez SFR Numericable et Bouygues Telecom). L'abonnement direct sur PC ou télévision connectée -commercialisé sous la marque beIN Sports Connect- restera aussi possible au même prix: 13 euros par mois sans engagement, ou 12 euros par mois avec un engagement de 12 mois.

Mais le projet vise aussi à doper les abonnements à la chaîne cryptée. Pour cela, une ristourne de 3 euros par mois sera proposée à ceux qui s'abonneront à la fois à beIN Sports et à Canal Plus ou CanalSat. Mieux: une promotion importante sera offerte la première année, avec une ristourne allant de 7 à 20 euros par mois.

Détruire de la valeur

À noter qu'un prix de 14 euros pourrait être appliqué à ceux qui payent déjà 14 euros, c'est-à-dire les abonnés de SFR Numericable et Bouygues Telecom. Surtout, il s'agit à ce stade d'un projet, qui pourrait évoluer d'ici le lancement commercial, voire ensuite.

Reste que ce projet devrait satisfaire l'Autorité de la concurrence, apparemment très attachée à ce que l'on puisse continuer à s'abonner à beIN Sports en solo.

En revanche, les marchés pourraient être moins satisfaits. En effet, les analystes financiers comptent sur cet accord pour relancer les abonnements à la chaîne cryptée ou à son bouquet. Pour cela, ils espéraient que l'abonnement à beIN Sports implique obligatoirement de souscrire à Canal Plus ou CanalSat, comme c'est déjà le cas pour Eurosport par exemple. "Sans réelle exclusivité, l'accord attirerait finalement peu de nouveaux abonnés à Canal. Cela détruirait de la valeur, et serait irrationnel stratégiquement et financièrement", craignent les analystes d'Exane BNP Paribas.

Interrogés, Canal Plus et Vivendi n'ont pas répondu.

Par la rédaction de BFM Business


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...