Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALNEVA

VLA - FR0004056851 SRD PEA PEA-PME
6.580 € +4.61 % Temps réel Euronext Paris

Valneva : Pour lutter contre le Chikungunya, Valneva obtient un soutien financier de la CEPI

jeudi 25 juillet 2019 à 12h05
Valneva progresse après un accord avec CEPI

(BFM Bourse) - La CEPI (Coalition for epidemic preparedness innovations, financée notamment par la fondation Gates et divers gouvernements) va accorder à la biotech française jusqu'à 23,4 millions de dollars afin de mener le développement clinique et la fabrication d’un vaccin à injection unique contre le chikungunya. Avec le réchauffement climatique, qui rend habitable un plus grand nombre de régions pour les moustiques qui la transmettent, cette maladie commence à toucher l'Europe et les Etats-Unis.

Menace majeure pour la santé publique. Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l'impact du virus Chikungunya risque de s'alourdir considérablement. Ce sont en effet les moustiques de type Aedes qui transmettent ce virus identifié en 1952 et produisant des fièvres aigües et des douleurs invalidantes aux niveaux des articulations et des muscles, avec un taux de complication (voire de décès, entre 0,1% et 4,9% observés lors des différentes épidémies, surtout chez des personnes âgées) malheureusement non négligeables. Or, ces moustiques ne cessent d'étendre leur territoire en raison du réchauffement climatique. La taille de la population risquant une infection s'accroît mécaniquement: l'Europe a d'ailleurs été touchée pour la première fois en 2017. L'élaboration d'un vaccin figure donc parmi les objectifs de la CEPI (Coalition for epidemic preparedness innovations, ou Coalition pour les innovations en préparation aux épidémies), qui a décidé d'attribuer jusqu'à 23,4 millions de dollars à la biotech Valneva pour mener les études cliniques et développer le processus de fabrication d'un vaccin aujourd'hui en phase initiale d'essais. L'annonce entraîne une hausse de 2,77% du cours de Valneva à 3,15 euros vers 12h00 jeudi.

Mise en place au forum de Davos en 2017, la CEPI est un partenariat entre organisations publiques, privées, philanthropiques et civiles ayant pour ambition de mettre au point des vaccins contre les maladies à fort potentiel épidémique. La coalition a reçu un financement pluriannuel de la Norvège, de l'Allemagne, du Japon, du Canada, de l'Australie, de la Fondation Bill & Melinda Gates et du Wellcome Trust, et a reçu des investissements ponctuels de la part des gouvernements belge et britannique et de l’Union européenne, portant déjà sa dotation à plus de 750 millions de dollars (sur un milliard de dollar prévu à terme).

La CEPI a donc conclu un accord de collaboration avec Valneva pour contribuer au projet de vaccin VLA1553 en vue d'accélérer l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché afin que ce vaccin puisse être utilisé dans les régions frappées par l’épidémie, et également celle d’obtenir une pré-qualification de l'OMS afin que les pays à revenus faibles et intermédiaires puissent avoir un meilleur accès au vaccin.

La biotech conservera des stocks du candidat vaccin et travaillera sur un transfert de la fabrication, au-delà de la substance active, à des partenaires afin que les populations à risque dans les pays à plus faible revenus puissent aussi en bénéficier, selon la vocation de la CEPI.

"Des millions de personnes ont été infectées par le chikungunya et plus d’un milliard de personnes vivent, aujourd'hui, dans des zones frappées par des épidémies de chikungunya. Malgré l’importance des épidémies et des conséquences générées par la maladie, il n’existe actuellement aucun traitement antiviral spécifique et aucun vaccin sur le marché contre ce virus. Par ce partenariat avec Valneva, nous espérons pouvoir accélérer le développement d’un vaccin contre le chikungunya [...]", a déclaré Richard Hatchett, qui dirige la CEPI.

Se réjouissant de ce partenariat, Thomas Lingelbach le CEO de Valneva a rappelé que l'entreprise prévoyait, à la suite d'un essai de phase 1 (première administration à l'homme), d’entrer si possible directement en stade d'étude pivot, en collaboration étroite avec l'autorité sanitaire américaine, afin d’accélérer l’obtention d’une autorisation de mise sur le marché. "Nous pensons que notre vaccin à injection unique est particulièrement adapté pour apporter une protection optimale lors des épidémies de chikungunya, que ce soit pour les personnes vivant dans des régions frappées par ces épidémies ou pour les voyageurs qui s’y rendent. Nous continuons à investir massivement dans ce programme et avons hâte de travailler de concert avec CEPI sur ce projet", a ajouté le dirigeant.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALNEVA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat