Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD

URW - FR0013326246 SRD PEA PEA-PME
34.900 € +1.13 %

Unibail-rodamco-westfield : Avec l'ancien patron d'Unibail, Xavier Niel veut faire échec à la recapitalisation d'URW

jeudi 15 octobre 2020 à 09h10
Xavier Niel refuse la recapitalisation d'Unibail

(BFM Bourse) - Détenant conjointement 4,1% du capital d'Unibail-Rodamco-Westfield, le fondateur d'Iliad et l'ancien patron d'Unibail appellent l'ensemble des actionnaires à voter contre le projet d'augmentation de capital de la foncière. Ils prônent son recentrage sur l'Europe.

Xavier Niel s'invite au capital de la société foncière spécialisée dans les centres commerciaux, Unibail-Rodamco-Westfield, pénalisée par les difficultés de ses locataires en raison de la désertion des consommateurs avec la crise sanitaire. Le fondateur d'Iliad s'est associé à Léon Bressler (qui fut le patron d'Unibail jusqu'en 2006) avec l'intention de peser sur la stratégie du groupe. Les deux partenaires détiennent de concert 4,1% du capital d'URW dont le cours de Bourse, loin d'avoir profité de la fusion entre Unibail-Rodamco et Westfield intervenue en 2018, s'est effondré ces dernières semaines à un nouveau plus bas historique. Le groupe ne pèse qu'environ 5 milliards d'euros de capitalisation, alors que son portefeuille de 89 centres commerciaux de premier plan était valorisé 60 milliards d'euros en juillet.

Face à la crise qui plombe ses recettes locatives, Unibail-Rodamco-Westfield a lancé un plan baptisé Reset consistant essentiellement à se serrer la ceinture pour renforcer le bilan à hauteur de 9 milliards d'euros, via 4 milliards d'euros de cessions d'ici 2021, le renoncement à une partie des dividendes en numéraire, et surtout une augmentation de capital de 3,5 milliards d’euros, qu'un syndicat bancaire composé de Bank of America, BNP Paribas, Crédit agricole, Goldman Sachs, JP Morgan et Société générale s'est déjà engagé à souscrire.

Mais rapporté à la capitalisation boursière, cette augmentation de capital représente "une dilution de l’ordre de 70%, donc ce renforcement du bilan se fait sur le dos des actionnaires", soulignait dès septembre Aurélien Hotton, gérant senior chez Swiss Life Banque Privée, interrogé par Guillaume Sommerer dans l'émission BFM Bourse.

Recentrage sur les centres commerciaux en Europe

C'est cette solution que dénoncent MM. Niel et Bressler, à la tête d'un consortium d'investisseurs de premier plan dans l'immobilier et la tech. Le projet "repose pour l'essentiel sur l'augmentation de capital de 3,5 milliards d'euros, au lieu de repositionner les activités d'URW sur son coeur de métier: un portefeuille exceptionnel de centres commerciaux prime en Europe", ont-ils déclaré dans un communiqué publié jeudi matin.

Ils affirment donc leur intention de voter contre la résolution autorisant cette augmentation de capital, et qui nécessite l'autorisation des actionnaires lors de l'assemblée générale du 10 novembre, et appellent les autres actionnaires à en faire de même.

Le consortium a également soumis à cette AG des résolutions visant à nommer trois nouveaux membres au conseil de surveillance, en l'occurrence Léon Bressler, Xavier Niel et la femme d'affaires catalane Susana Gallardo (dont la famille contrôle les laboratoires Almirall), "afin de renforcer le contrôle nécessaire sur le management et de développer les compétences pour bâtir une stratégie alternative dans le meilleur intérêt d'URW et de toutes ses parties prenantes".

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur UNIBAIL-RODAMCO-WESTFIELD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.30 % vs -7.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat