Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

UBISOFT ENTERTAIN

UBI - FR0000054470 SRD PEA PEA-PME
26.580 € +1.45 % Temps réel Euronext Paris

Ubisoft entertain : Portés par Assasin's Creed, les résultats semestriels d'Ubisoft satisfont le marché

vendredi 28 octobre 2022 à 10h16
Ubisoft est porté par sa franchise Assassin's Creed

(BFM Bourse) - L’éditeur de jeux vidéo gagne du terrain à la Bourse de Paris, après avoir publié ses comptes des six premiers mois de son exercice décalé. Les ventes des jeux déjà sortis ont tiré le chiffre d'affaires.

Dans un marché qui voit rouge ce vendredi, Ubisoft fait de la résistance. L’éditeur de jeux vidéo gagne 2,6% vers 10h20, alors que le CAC 40 abandonne 0,65% dans le même temps. Le groupe contrôlé par la famille Guillemot a livré des résultats du premier semestre de son exercice décalé 2022-2023, clos en mars prochain, qui satisfont le marché.

Le net booking - les ventes nettes retraitées de certains revenus récurrents - s’est établi à 406,1 millions d’euros sur le seul deuxième trimestre en hausse de 3,6% sur un an, un chiffre supérieur à l’objectif du groupe d’environ 270 millions d’euros.

"Pas si mal"

Sur l’ensemble du premier semestre, Ubisoft limite le repli de son net booking à 2,6%,à 699,4 millions d’euros.

Les nets bookings ont "été une nouvelle fois porté par le backcatalogue [les revenus issus de l’ensemble des jeux déjà sortis de la société, NDLR] et notamment l’extraordinaire santé de la franchise Assassin’s Creed", souligne TP ICAP Midcap. "Les deux derniers opus, c’est-à-dire Valhalla et Odyssey, pourtant sortis en 2018 et 2020 respectivement, ont en effet brillé sur le premier semestre. Constat similaire sur R6Siege (2015), dont il faut saluer le comeback", observe l'intermédiaire financier dans une note. Le bureau d’études qualifie les comptes semestriels du groupe de "pas si mal".

Ubisoft a par ailleurs enregistré une perte opérationnelle de 215,3 millions d’euros sur l’ensemble du semestre, contre un bénéfice de 26 millions d’euros un an plus tôt. La perte nette s’est inscrite à 190,2 millions d’euros à comparer avec un bénéfice de 1,6 million d’euros un an auparavant.

Pour son troisième trimestre 2022-2023, Ubisoft anticipe des net bookings d’environ 830 millions d’euros. Le groupe a par ailleurs confirmé viser, pour l’ensemble de son exercice 2022-2023, un résultat d’exploitation d’environ 400 millions d’euros.

Report de jeux

Ubisoft avait récemment annoncé le report d’un de ses titres phares, Skull and Bones, un jeu d’aventure dans le monde la piraterie, qui a été repoussé de début novembre à début mars. L’éditeur avait aussi décalé, en juillet, la sortie du jeu tiré de la franchise cinématographique Avatar, désormais prévu pour l’exercice 2023-2024.

Par ailleurs, début septembre, le géant chinois du numérique Tencent s’est allié aux Guillemot, la famille fondatrice d’Ubisoft, prenant 49,99% du capital de Guillemot Brothers, la holding des Guillemot, pour 400 millions d’euros. Surtout Tencent a aussi obtenu l’autorisation du conseil d’administration d’Ubisoft pour plus que doubler sa participation directe actuelle et la porter ainsi de 4,5% à 9,99%. Cette décision a eu pour effet de casser la prime spéculative qui entourait l’action Ubisoft.

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur UBISOFT ENTERTAIN en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+316.20 % vs +35.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour