Bourse > Tf1 > Tf1 : Tf1 fait mieux que prévu au 1er semestre, le titre flambe
TF1TF1 TFI - FR0000054900TFI - FR0000054900
10.460 € -2.52 % Temps réel Euronext Paris
10.665 €Ouverture : -1.92 %Perf Ouverture : 10.725 €+ Haut : 10.440 €+ Bas :
10.730 €Clôture veille : 261 794Volume : +0.13 %Capi échangé : 2 191 M€Capi. :

Tf1 : Tf1 fait mieux que prévu au 1er semestre, le titre flambe

tradingsat

par Gwénaëlle Barzic

PARIS (Reuters) - TF1 a fait état mardi d'une nette amélioration de sa rentabilité au premier semestre à la faveur de réductions de coûts et d'un retour à la croissance des recettes publicitaires pour sa chaîne vedette au deuxième trimestre, ce qui fait bondir le cours de l'action.

Le groupe de télévision a par ailleurs annoncé avoir déposé une demande auprès du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) en vue de faire passer au gratuit sa chaîne d'information en continu LCI, en perte de vitesse face à ses concurrentes BFM TV (groupe NextRadioTV) et i-Télé (groupe Canal+).

"Il y a aujourd'hui pour l'information une évidence, c'est que le gratuit est le marché qui s'impose", a déclaré le PDG Nonce Paolini, lors d'une conférence téléphonique.

"Il y a de la place pour une chaîne d'info supplémentaire sans que cela déséquilibre le marché", a-t-il ajouté en réponse aux vives inquiétudes exprimées par le PDG de NextRadioTV, Alain Weill, qui a promis de s'opposer par tous moyens à ce projet.

Le CSA, qui a confirmé avoir reçu la requête de TF1, a indiqué qu'elle serait examinée dans les conditions habituelles, sans fournir de délai précis.

A 14h50, l'action de TF1 flambait de 8,6% à 13,82 euros alors que l'indice paneuropéen des médias cédait 0,2%. Depuis le début de l'année, le titre gagne 6,3% alors que son concurrent M6, qui publie ses semestriels après Bourse, perd 13,0%.

Le chiffre d'affaire publicitaire de la chaîne TF1 a renoué avec la croissance au deuxième trimestre, affichant une progression de 0,7% alors qu'il avait reculé de 2,6% sur les trois premiers mois de l'année, plombé par de mauvaises audiences.

Le marché, qui s'interrogeait sur la capacité de TF1 à redresser les tarifs de ses espaces publicitaires en l'absence de remontée significative des audiences, tablait sur -1%.

"(...) Nous jugeons la performance de TF1 au T2 crédible compte tenu de bases de comparaison exigeantes avec la diffusion l'an dernier de la Coupe du monde de football", commentent les analystes de Jefferies dans une note.

BOND DE 79% DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL

Le groupe de télévision maintient toutefois sa prévision, jugée prudente par les analystes, d'une stabilité de son chiffre d'affaires consolidé en 2011, évoquant un manque persistant de visibilité sur l'évolution de la conjoncture.

Nonce Paolini a précisé ne pas avoir d'"inquiétudes particulières" concernant l'évolution des investissements publicitaires, précisant que la tendance pour juillet s'annonçait "plutôt bonne".

La filiale à 43% de Bouygues affiche un bond de 79% de son résultat opérationnel au premier semestre à 186,5 millions d'euros, contre 136,5 millions attendus par le marché.

Cette forte progression s'explique par de nouvelles économies sur le coût de la grille de TF1, qui est ressorti à 423,6 millions, au plus bas depuis le premier semestre 2005, contre 482,6 millions lors de la période correspondante l'an dernier, marquée par la diffusion de la Coupe du monde de football.

TF1, qui a confirmé son objectif de stabilisation du coût de grille aux environs de 950 millions d'euros en 2011 et 2012, a dit s'attendre à ce que la Commission européenne rende en septembre son verdict sur l'octroi des "canaux bonus".

"On est prêt à toute éventualité. On a les moyens de faire un canal compensatoire de grande qualité et assez puissant", a assuré Nonce Paolini.

Il a par ailleurs précisé que les négociations se poursuivaient avec différents opérateurs concernant la distribution de ses chaînes payantes, se montrant optimiste quant à leur issue qui devrait intervenir fin août ou en septembre.

Avec Blaise Robinson, édité par Matthieu Protard

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...