Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TELEPERFORMANCE

TEP - FR0000051807 SRD PEA PEA-PME
261.900 € +0.54 % Temps réel Euronext Paris

Teleperformance : Publication trimestrielle particulièrement convaincante pour Teleperformance

mercredi 29 avril 2020 à 10h30
Teleperformance s'envole dans le sillage de son point d'activité

(BFM Bourse) - Teleperformance a fait état d'une nette progression de ses revenus au premier trimestre mais a lancé un programme de réduction de coûts de 250 millions d’euros et gelé ses investissements, disant s’attendre à un deuxième trimestre plus difficile avant un redémarrage au second semestre. Les investisseurs saluent la résilience du modèle économique en temps de crise sanitaire.

Revendiqué "leader mondial des services aux entreprises en solutions digitales intégrées" (notamment dans l'acquisition clients, l'assistance technique ou le service relation clients), Teleperformance a bien résisté sur les trois premiers mois de l'année, comme le prouve son point d'activité publié mardi après-Bourse. Le groupe a ainsi dévoilé un chiffre d'affaires de 1,35 milliard d'euros au premier trimestre, soit une hausse de 6,4% à données publiées et de 6,2% à données comparables. Le PDG du groupe Daniel Julien a salué un "trimestre solide (...), et ce malgré l’effet Covid-19 sur l’ensemble de nos activités qui s’est amplifié mi-mars".

Sur les deux premiers mois du trimestre, la croissance des activités a été soutenue, supérieure à +7% à données comparables, en ligne avec les objectifs financiers annuels annoncés lors de la publication des résultats annuels le 20 février mais suspendus fin mars. La crise sanitaire liée au Covid-19 a "créé une cassure à partir de la mi-mars, dont l'ampleur a été variable selon les pays et les secteurs clients", ajoute Teleperformance, qui se félicite néanmoins d'être parvenu à maintenir une activité "globalement stable en mars par rapport à la même période de l'année précédente".

Pour réaliser ce tour de force dont peu de groupes peuvent se targuer, Teleperformance s'est "rapidement adapté pour faire face à cette crise atypique en posant trois priorités: protéger les collaborateurs et les emplois, accompagner les activités des clients et garantir durablement la solidité financière du groupe" énumère son PDG. Un "défi relevé avec succès" se réjouit Daniel Julien, qui précise notamment que le groupe a créé "près de 150.000 postes de télétravail en 6 semaines -soit les deux tiers des effectifs opérationnels du groupe sur son cœur de métier, contre environ 5 000 personnes fin 2019- et un taux de conformité de 100% avec les directives et normes d'hygiène et de distanciation sociale en vigueur sur tous nos sites dans nos 80 pays d’implantation", le groupe indiquant avoir mis 7 millions de masques à disposition de ses collaborateurs sur site.

Détenteur du contrat de gestion du numéro vert national d’information sur le Covid-19, le leader mondial des centres d’appel n'a toutefois pas été épargné par les polémiques, fin mars dernier. Les salariés du centre de Belfort ont en effet reproché à leur direction de ne pas garantir leur sécurité. Ces salariés chargés de l'animation du numéro vert ont ainsi dénoncé de mauvaises conditions de travail (absence de formation, mauvaises conditions d'hygiène, et refus du télétravail), alors que l'encadrement bénéficiait lui, déjà, du télétravail. En outre, selon l'inspection du travail, sur le site de Blagnac (près de Toulouse, la société Teleperformance France ne respectait "ni les mesures sanitaires prises par les autorités ni les mesures de prévention".

Teleperformance anticipe par ailleurs un deuxième trimestre "plus difficile au regard du contexte actuel" rapporte Daniel Julien, qui ajoute que Teleperformance est toutefois "bien préparé pour aborder le second semestre avec confiance et accompagner le redémarrage des activités des clients existants ainsi que les nouveaux clients gagnés durant cette crise".

"Pour faire face aux aléas de la crise", le groupe met notamment en avant sa solidité financière "avec une liquidité qui a plus que doublé aujourd'hui et une note de crédit S&P BBB- confirmée, nous sommes assurés du financement de notre activité pour les 18 prochains mois". Parmi les mesures prises pour renforcer ses liquidités, Teleperformance a notamment lancé un programme de réduction de coûts de l’ordre de 250 millions d’euros et a gelé son programme d’investissements. Le groupe a "par ailleurs, sécurisé le 15 avril 2020 des lignes de crédit supplémentaires pour 655 millions (...) qui viennent se rajouter aux lignes non utilisées de 500 millions d’euros disponibles actuellement. Teleperformance dispose donc aujourd'hui "de plus de 1,5 milliard d’euros, trésorerie incluse".

Cette solide publication est vivement saluée par les investisseurs mercredi matin, le titre Teleperformance -coté sur le SBF120- s'envolant de 8,75% à 207,6 euros vers 10h30, un plus haut depuis le 10 mars dernier. Ce bond permet en outre au titre d'effacer la majorité de ses pertes depuis le début de l'année, celui-ci n'affichant plus qu'un repli limité de 4,9% depuis le 1er janvier à ce stade. La valorisation boursière dépasse ainsi de nouveau les 12 milliards d'euros, à 12,19 milliards d'euros. Ce qui implique qu'elle dépasse une douzaine de sociétés du CAC 40, dont PSA, Renault, Sodexo, Publicis, Accor ou encore Bouygues qui pèsent moins en Bourse que le groupe de services en solutions digitales.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TELEPERFORMANCE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat