Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

STMICROELECTRONICS

STM - NL0000226223 SRD PEA PEA-PME
25.080 € -2.11 % Temps réel Euronext Paris

Stmicroelectronics : STMicro résiste bien grâce à la demande pour les jeux vidéo et la santé

mercredi 22 avril 2020 à 12h35

(BFM Bourse) - L'action du fabricant franco-italien de semi-conducteurs bondit en tête du CAC 40 mercredi après l'annonce de résultats trimestriels en amélioration.

Moins de demande pour les smartphones, mais davantage pour les consoles de jeux. Un ralentissement de la demande dans certaines industries (éclairage, équipement domestique...), mais une intensification dans d'autres, à commencer par la santé. Une production affectée dans l'automobile traditionnelle, mais une multiplication de projets liés à l'électrification et à l'autonomisation des véhicules... Face au bouleversement économique provoqué par la pandémie du Covid-19, l'étendue des applications pour lesquelles STMicroelectronics développe des composants de haute technologie permet au groupe de résister.

Le bilan des trois premiers mois de 2020 se révèle plutôt rassurant pour la société franco-italienne (de droit néerlandais) qui a vu ses revenus et sa rentabilité progresser par rapport à l'année précédente en dépit des énormes défis que pose le confinement. Et si le groupe ajuste inévitablement vers le bas ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, avec réduction des investissements, du dividende et des rémunérations à la clé, STMicro compte tirer partir de sa solidité financière pour traverser les obstacles actuels sans renoncer à sa stratégie à long terme. Un message bien reçu mercredi sur le marché parisien, avec un rebond de 6,85% du titre à 21,05 euros, en première place du CAC 40.

Au premier trimestre 2020, le chiffre d’affaires s'est élevé à 2,23 milliards de dollars, en progression de 7,5%, certes inférieur au milieu de fourchette donnée en début d'exercice, mais constituant néanmoins un net contraste avec le recul de 6,7% enregistré au premier trimestre 2019 malgré le contexte lié au coronavirus. Le groupe a notamment enregistré une progression des ventes pour les produits imaging, les produits analogiques et les microcontrôleurs. En revanche, il a été partiellement touché par la baisse des ventes de produits pour l’automobile, de produits discrets (composant électronique de base dont le rôle est de réaliser une fonction élémentaire, par opposition à un circuit intégré de plusieurs composants) de puissance et de circuits intégrés numériques.

Le site d'assemblage de Shenzen fermé 14 jours

Outre la palette de débouchés importante, qui a permis d'exploiter des poches de croissance, du côté de la production le groupe est parvenu, tout en se conforment aux recommandations des autorités locales, à limiter les interruptions. Son site d'assemblage de Shenzen a fermé 14 jours (7 de plus que l'interruption prévue), celui de Muar en Malaisie 2 jours et celui de Calamba aux Philippines 1 jour seulement, tandis qu'aucun site de fonderie n'a été fermé.

La marge brute du trimestre s'est élevée à 37,9%, en recul du fait des périodes d'inutilisation des capacités de production, mais la marge d’exploitation a quant à elle légèrement progressé à 10,4% (10,2% au premier trimestre 2019) du fait de charges opérationnelles moindres que prévu et d'une très forte amélioration de la rentabilité dans la division de produits analogiques, MEMS et Capteurs (AMS).

Le résultat net a progressé de 7,8% à 192 millions de dollars, tandis que le free cash-flow (mesuré hors normes comptables) est ressorti positif à 113 millions de dollars au premier trimestre, alors qu’il était négatif à 67 millions de dollars au premier trimestre 2019, permettant à la firme de terminer le trimestre avec une situation de trésorerie nette de 668 millions de dollars (et des liquidités disponibles de 2,7 milliards de dollars plus l'accès à des lignes de crédit de 1,1 milliard de dollars).

Réduction du dividende et des investissements

Pour autant, prenant en compte les bouleversements économiques et sociétaux dans le monde liés à l’épidémie de Covid-19, le conseil de surveillance propose désormais une réduction du montant du dividende 2019 de 0,24 à 0,168 dollars par action (payable par tranches trimestrielles de 0,042 dollar pour chacun des deuxième, troisième et quatrième trimestres 2020 et le premier trimestre 2021). Mais STMicro se laisse la possibilité, au cours du mois de septembre 2020, de relever ce dividende dans la limite évidemment du montant de 0,24 dollar par action.

En outre, le groupe réduit son budget d'investissement à un montant compris entre 1 et 1,2 milliard de dollars, au lieu de 1,5 milliard de dollars.

La direction s'attend il est vrai à ce que le deuxième trimestre soit plus compliqué, a priori le plus mauvais de l'exercice. "Nos prévisions tiennent compte d’un environnement marqué par une baisse de la demande, notamment dans l’automobile, ainsi que des défis opérationnels et logistiques qui se poursuivent en raison des réglementations gouvernementales actuellement en vigueur". Si tous les sites de production seront opérationnels, certains d’entre eux fonctionneront à capacité réduite, avec des répercussions sur la marge.

En milieu de fourchette, le groupe table sur un chiffre d’affaires trimestriel de 2 milliards de dollars et marge brute en recul à 34,6% (à comparer à un chiffre d’affaires de 2,17 milliards de dollars et une marge brute de 38,2% au deuxième trimestre 2019).

"Nous conduirons la société sur la base d’un plan de chiffre d’affaires compris entre 8,8 et 9,5 milliards de dollars pour l’exercice 2020. Nous tablons sur une croissance au second semestre par rapport au premier semestre, comprise entre 340 millions et 1,04 milliard de dollars. La croissance sera tirée par les programmes déjà engagés auprès de clients et la résolution des contraintes liées à la chaîne d’approvisionnement", a indiqué le PDG Jean-Marc Chéry, cité dans le communiqué de STMicroelectronics.

Au cours d'une téléconférence de présentation, le dirigeant a aussi insisté sur le fait que le groupe, "solide du point de vue des fonds propres, de la liquidité et du bilan" continuerait à préserver cette robustesse de façon à poursuivre l'avancement de sa stratégie et des ses objectifs à long terme.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur STMICROELECTRONICS en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat