Bourse > Societe generale > Societe generale : Début d'accalmie sur les marchés, mais la nervosité reste palpable
SOCIETE GENERALESOCIETE GENERALE GLE - FR0000130809GLE - FR0000130809
50.850 € +9.86 % Temps réel Euronext Paris
50.910 €Ouverture : -0.12 %Perf Ouverture : 51.620 €+ Haut : 49.760 €+ Bas :
46.285 €Clôture veille : 16 474 000Volume : +2.04 %Capi échangé : 41 072 M€Capi. :

Societe generale : Début d'accalmie sur les marchés, mais la nervosité reste palpable

Début d'accalmie sur les marchés, mais la nervosité reste palpableDébut d'accalmie sur les marchés, mais la nervosité reste palpable

(Tradingsat.com) - L'accalmie semble être de retour vendredi à la mi-séance de la Bourse de Paris, bien que la nervosité reste palpable sur les marchés. Après un début de journée en forme de montagnes russes, l'indice CAC 40 affiche un gain de 1,75% à 3 143 points.

Secouées par des ventes massives depuis quelques jours, sur fond de rumeurs en série ayant fait planer le doute sur leur état de santé, les banques reprennent des couleurs après avoir rassuré les investisseurs.

C'est le cas de la Société Générale, qui rebondit de 1,8% supplémentaire après sa récente dégringolade (-8,4% lundi et -14,7% mercredi). BNP Paribas remonte quant à elle de 1,3%. A l'inverse, Crédit Agricole recule de 0,4%.

Pour contrer ces mouvements spéculatifs d'une extrême violence qui visent particulièrement les établissements bancaires européens, les régulateurs ont décidé d'agir en interdisant temporairement les opérations de ventes à découvert sur les valeurs financières.

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a ainsi décidé jeudi soir "d'interdire toute position courte nette ou tout accroissement d'une telle position existante, y compris en cours de journée, par toute personne établie ou résidant en France ou à l'étranger, sur les titres de capital ou donnant accès au capital des établissements de crédit et entreprises d'assurances suivants" : April Group, Axa, BNP Paribas, CIC, CNP Assurances, Crédit Agricole, Euler Hermès, Natixis, Paris Ré, Scor et Société Générale.

L'Italie, la Belgique et l'Espagne ont également interdit ces opérations à fort effet de levier qui consistent à parier sur la baisse de titres.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...