Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

S.E.B.

SK - FR0000121709 SRD PEA PEA-PME
132.200 € +1.23 % Temps réel Euronext Paris

S.e.b. : Le cours de Seb prend déjà en compte un éventuel avertissement, assure Midcap Partners

mardi 12 octobre 2021 à 11h00
Le titre SEB lâche du lest alors que les investisseurs craignent un avertissement

(BFM Bourse) - Inquiets que les goulets d'étranglement au niveau des chaînes d'approvisionnement mondiales et la situation en Chine n'affectent grandement Seb, les investisseurs délaissent le titre depuis de longs mois. Une sanction jugée exagérée par l'analyste de Midcap Sarah Thirion, qui réitère son conseil à l'achat.

S'il doit y avoir à l'occasion de son point d'activité trimestriel un avertissement du spécialiste français du petit équipement domestique sur ses résultats annuels, le marché ne devrait pas être surpris tant cet éventuel "warning" semble déjà intégré au cours de l'action (-22,2% sur 3 mois). C'est la thèse que développe Sarah Thirion, analyste chez Midcap Partners, dans sa note matinale. La spécialiste y rappelle que "Seb vise plus de 10% de croissance publiée des ventes en 2021" et que le groupe a confirmé en juillet dernier une prévision de marge de l'ordre de 10%, "inchangée à ce jour mais qui pourrait être ajustée au regard de l'environnement actuel, ce que le parcours du titre semble déjà avoir anticipé puisque le titre s’échange sur des multiples inférieurs à l’historique".

Pour l’heure, au titre de 2021, Sarah Thirion table sur des revenus en croissance publiée de 10,5% (+12% en organique) à 7,67 milliards d'euros, ainsi que sur un résultat opérationnel sur activité (ROPA) de l'ordre de 760 millions d'euros, traduisant une marge de 9,9%, prévision néanmoins susceptible d'être revue en baisse en fonction des vents contraires, précise-t-elle.

"Il est probable que l’incidence négative des matières premières, composants, du fret et des devises sur le ROPA soit plus importante que les -250 millions d'euros communiqués en juillet mais il conviendra de rappeler que le groupe a la capacité d’ajuster sa base de coûts, variable à 70% et de passer des hausses de prix d’autant plus que tous les comparables évoluent dans le même contexte inflationniste" développe Sarah Thirion. Pas inquiète outre-mesure, l'analyste rappelle encore que Seb "a traversé toutes les crises économiques, monétaires et, désormais sanitaire en adaptant ses structures, son outil de production, ses investissements moteurs pour limiter l’impact de la contraction des ventes ou d’autres vents contraires".

Une fois ces obstacles passées, au-delà de 2021 Seb renouera avec ses standards historiques de croissance organique, à savoir un taux de croissance annuel composé de 5,5% sur dix ans, estime-t-elle. "Le groupe présente des atouts majeurs au travers de son modèle industriel, de la diversité de ses marques (catégories & géographies), de sa force d’innovation, d’un statut de valeur de biens de consommation non-discrétionnaires (avec un prix moyen de vente à 60 euros), de sa capacité à gérer les "opex" (opérations de croissance externe, NDLR), de "pricing power" (capacité à relever ses prix sans faire baisser la demande, NDLR), d’une tendance porteuse sur le cooking-at-home (65% du chiffre d'affaires consolidé) exacerbée par Covid, de sa forte exposition au numérique (35% en 2020), à la Chine (24% du chiffre d'affaires) et au café professionnel" énumère l'analyste.

Seb reste par ailleurs, "un excellent générateur de cash-flows", ce qui devrait permettre au groupe de "continuer de matérialiser des opérations de croissance externe dans un environnement normalisé et en priorisant les éventuelles cibles qui apportent un complément (produits, géographies) porteuses d’innovation et orientées "online"" avance-t-elle.

Pour toutes les raisons évoquées, l'analyste réitère son conseil à l'achat sur le titre Seb, et ajuste très légèrement sa cible à la baisse (de 179,7 à 178 euros). Peu avant 11h, celui-ci lâche 1% à 116,8 euros, et dispose donc d'un potentiel de hausse de 52% à horizon un an selon Midcap Partners. Il cède à ce stade 14% depuis le 1er janvier.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur S.E.B. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +37.77 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat