Bourse > Scor se > Scor se : Credit suisse abaisse ses prévisions, catastrophes
SCOR SESCOR SE SCR - FR0010411983 SCR - FR0010411983   SRD PEA PEA-PME
34.665 € +1.42 % Temps réel Euronext Paris
34.305 €Ouverture : +1.05 %Perf Ouverture : 34.745 €+ Haut : 34.290 €+ Bas :
34.180 €Clôture veille : 365 712Volume : +0.19 %Capi échangé : 6 655 M€Capi. :

Scor se : Credit suisse abaisse ses prévisions, catastrophes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après les nombreuses catastrophes naturelles survenues depuis le début de l'année, Crédit Suisse met à jour ses estimations bénéficiaires pour les grandes valeurs européennes du secteur de la réassurance. Ainsi, sur l'action SCOR, le bureau d'études abaisse sa prévision 2011 de bénéfice par action (BPA) de 2,29 à 1 euro, après 2,3 euros en 2010 et avant un rebond anticipé à 2,47 euros en 2012. Le conseil sur le titre reste de 'neutre' bien que l'objectif de cours de 23,16 euros laisse augurer d'un potentiel de hausse supérieur à 20%.

Les actions de la réassurance avaient perdu de 4 à 7% de leur valeur entre le début de l'année et le 10 mars, soit à la veille du tsunami qui a ravagé le Japon.

'Pour la plupart des réassureurs, et à l'exception notable de Hannover Re, les pertes cumulées causées par les inondations australiennes, le cyclone Yasi et le tremblement de terre de Nouvelle-Zélande ont déjà largement épuisé les budgets annuels dédiés aux catastrophes naturelles', estime Crédit Suisse. En conséquence, le désastre du Japon survenu ensuite viendra grever les résultats des sociétés.

'Les pertes causées par les catastrophes [survenues depuis le début de l'année] devraient amputer la capitalisation boursière du secteur de 5 à 6%', estiment les analystes, selon lesquels la moitié des profits précédemment estimés pour 2011 ont déjà été emportés.

Parmi les valeurs suivies, Crédit Suisse a réduit le BPA 2011 de Munich Re de 60,6%, celui de SCOR de 56% et celui d'Hannover Re de 16,3%.

Selon Crédit Suisse, le secteur ne serait cependant pas loin de son point bas, si toutefois aucune autre catastrophe majeure ne survenait entre temps. Les analystes le placent donc sous surveillance en guettant son point d'inflexion.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...