Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SCHNEIDER ELECTRIC

SU - FR0000121972 SRD PEA PEA-PME
151.580 € -3.28 % Temps réel Euronext Paris

Schneider electric : Comment Schneider Electric pourrait profiter de l'explosion du trafic internet

lundi 25 mars 2019 à 14h33
UBS relève son opinion sur Schneider, confiant dans le potentiel de secure power

(BFM Bourse) - La banque helvète UBS relève à l'achat sa recommandation sur l'action Schneider, estimant que la division "secure power" du groupe est bien placé pour bénéficier de l'explosion attendue du marché des centres de données.

L'internet des objets et la prochaine norme de téléphonie mobile 5G vont faire les affaires de Schneider. Selon UBS, la division "secure power" (spécialisée dans les solutions d'alimentation sécurisée) du groupe arrive à un point d'inflexion qui pourrait significativement accélérer sa croissance. Le relèvement du conseil de la banque suisse permet au titre de s'afficher en légère hausse à 67,86 euros (+0,18%), lundi vers 15h00, face à un marché légèrement baissier.

Schneider a largement manqué le précédent boom du marché des "data centers", rappelle le bureau d'études avec une croissance en dents-de-scie pendant la période 2015-2017 dans sa division secure power, alors même que les opérateurs de centres de données consentaient des investissements massifs.

Triplement du trafic de données d'ici à 2022

Mais le vent tourne désormais, assure UBS. D'une part, l'introduction de la norme 5G, les besoins générés par l'intelligence artificielle et l'essor l'informatique en périphérie de réseau (edge computing) devraient aboutir à un un triplement du trafic de données d'ici à 2022, selon une estimation de Cisco, et relancer les investissements. D'autre part, le bureau d'études estime que Schneider est cette fois-ci mieux positionné notamment grâce à une offre dédiée à l'edge computing (qui requiert davantage de petits centres de données localisés). Preuve en est, la division secure power a d'ores et déjà accéléré (+5% en moyenne depuis cinq trimestres). Sur le moyen terme, UBS modélise une croissance annuelle moyenne de 4% pour la division concernée, contre zéro attendu jusqu'alors.

Pour l'ensemble du groupe, UBS anticipe environ 3,5% de croissance organique en moyenne (l'objectif de Schneider se situant entre 3 et 6%) qui devrait s'accompagner d'une expansion des marges jusqu'à 16,7% en 2021, à comparer à 15,1% l'an dernier. Dans ce cadre, le bureau d'études calcule un nouvel objectif de cours de 79 euros, ce qui l'amène à relever son conseil de neutre à l'achat.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SCHNEIDER ELECTRIC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.70 % vs +35.58 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat