Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

RENAULT

RNO - FR0000131906 SRD PEA PEA-PME
22.635 € -4.03 % Temps réel Euronext Paris

Renault : Les valeurs automobiles profitent du rebond du marché français en septembre

mardi 1 octobre 2019 à 10h00
Le marché automobile rebondit en septembre, les constructeurs avancent en Bourse

(BFM Bourse) - D'une année à l'autre, le marché automobile français a corrigé sa chute provoquée en septembre 2018 par l'entrée en vigueur d'une nouvelle norme d'homologation des véhicules. Renault notamment a vu ses immatriculations rebondir de 22% le mois dernier, et progresse en Bourse.

Le marché automobile reprend du poil de la bête. Après avoir corrigé en 2018 en raison de l'entrée en vigueur d'une nouvelle norme antipollution dite WLTP, le nombre d'immatriculations neuves en France a rebondi de 16,6% en septembre sur un an, selon des chiffres publiés mardi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Dans le détail, les immatriculations du groupe Renault (avec Dacia et Alpine), qui avaient reculé de 17,8% en septembre 2018, ont progressé de 21,8% lors du mois écoulé. Les livraisons de PSA (Peugeot, Citroën, DS, Opel, Vauxhall) ont progressé plus modestement (+8,4%) mais elles n'avaient pas autant souffert l'an dernier, le groupe ayant mieux anticipé que ses concurrents le durcissement des règles anti-pollution.

En réaction à la publication de ces chiffres, les valeurs automobiles avancent nettement mardi matin à la Bourse de Paris. Renault s'adjuge ainsi 2% à 53,72 euros quand Peugeot affiche un gain de 1,2% à 23,16 euros peu avant 10h, dans un marché parisien qui a a touché un nouveau sommet annuel au-dessus des 5.700 points peu après l'ouverture (+0,14% vers 9h55).

Les équipementiers suivent le mouvement avec des hausses de 1,7% pour Faurecia et de 1,3% pour Plastic omnium et pour Valeo. Michelin prend également 1,1%.

Sur les neuf premiers mois de 2019, plus de 1,64 millions de voitures particulières neuves ont été mises sur les routes, ce qui correspond à une modeste baisse de 1,28% sur un an. Le CCFA avait prévu un marché "stable" à un haut niveau d'environ 2,1 millions de véhicules sur l'année.

"L’évolution de septembre est assez forte, on va clairement rattraper encore un peu d’ici la fin de l’année, notre pronostic est de nous rapprocher au total de l’équilibre sur l’année entière pour les voitures, avec un marché positif pour les voitures et les utilitaires légers", a déclaré Christian Peugeot, président de la CCFA et héritier de la célèbre dynastie.

Les chiffres publiés mensuellement par le Comité sont devenus délicats à analyser depuis la mise en place de la norme antipollution européenne en septembre dernier. Les livraisons s'étaient par exemple envolées pendant l'été, de nombreux constructeurs ayant écoulé en urgence leurs stocks, se sachant dans l'incapacité d'homologuer une partie de leur gamme à l'échéance. Les mois suivants, notamment septembre, en avaient subi le contre-coup, avec des chiffres d'immatriculations anormalement faibles.

Et le groupe Renault, qui avait particulièrement souffert à l'automne 2018, s'est donc logiquement redressé le mois dernier. La marque au losange (+29,8%) a d'ailleurs fait beaucoup mieux que son label à bas coût Dacia (-2,3%) qui n'avait pas été affecté par la norme WLTP. Quant à PSA, si ses marques Citroën (+17,6%) et DS (+30%) ont enregistré un bond de leurs immatriculations, la marque phare du groupe, Peugeot, a marqué le pas (+3,9%).

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur RENAULT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+330.30 % vs +0.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat