Bourse > Quantum genomics > Quantum genomics : Deux nouveaux brevets aux Etats-Unis pour le candidat médicament QGC001
QUANTUM GENOMICSQUANTUM GENOMICS ALQGC - FR0011648971ALQGC - FR0011648971
4.500 € -2.17 % Temps réel Euronext Paris
4.600 €Ouverture : -2.17 %Perf Ouverture : 4.600 €+ Haut : 4.450 €+ Bas :
4.600 €Clôture veille : 35 738Volume : +0.41 %Capi échangé : 39 M€Capi. :

Quantum genomics : Deux nouveaux brevets aux Etats-Unis pour le candidat médicament QGC001

Quantum GenomicsQuantum Genomics

(Tradingsat.com) - Quantum Genomics a annoncé mardi soir l'obtention auprès de l’Office américain des brevets de deux nouveaux brevets aux Etats-Unis (n° 9340497 et n° 9278921) relatifs à son candidat médicament "first-in-class" QGC001 qui s’appuie sur la plateforme thérapeutique BAPAI (Brain Aminopeptidase A Inhibitors).

Le premier brevet accordé (n ° 9340497) couvre la forme cristalline du trihydrate du candidat médicament QGC001, actuellement en cours d'évaluation dans le cadre d’un essai clinique de phase IIa qui s’est achevé au mois d’avril.

Son obtention fait suite à la délivrance de brevets similaires déjà octroyés en Chine, Japon, Israël, Nouvelle-Zélande, Mexique, Russie et Afrique du Sud. Des demandes de brevets du même type sont en cours d’étude en Europe et dans de nombreux autres pays, dont le Brésil, le Canada, la Corée du Sud et l'Inde.

Ce brevet est valable jusqu'en novembre 2031, et pourrait bénéficier d’une extension de cinq années supplémentaires en vertu de la législation américaine (Drug Price Competition and Patent Term Restoration Act), après approbation d’une nouvelle demande.

Le second brevet (n° 9278921) délivré par l'office américain concerne une nouvelle forme cristalline de QGC001 associé à la L-lysine, et son utilisation dans le traitement de l'hypertension artérielle et l'insuffisance cardiaque. Ce brevet est valable jusqu’en octobre 2033, et sa date d'expiration pourrait également être prolongée de cinq années.

"[Ces brevets] viennent considérablement renforcer notre portefeuille de propriété intellectuelle. |Ils] consolident la protection de QGC001 et son utilisation dans le traitement de l'hypertension artérielle et de l'insuffisance cardiaque sur l'un de nos principaux marchés, potentiellement jusqu'en 2038.", a commenté Lionel Ségard, président de Quantum Genomics.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI