Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

PUBLICIS GROUPE SA

PUB - FR0000130577 SRD PEA PEA-PME
59.280 € +1.37 % Temps réel Euronext Paris

Publicis groupe sa : Retrouvant ses revenus d'avant-crise, Publicis au plus haut en Bourse depuis 2015

jeudi 14 octobre 2021 à 10h16
Publicis grimpe à un sommet depuis l'été 2015

(BFM Bourse) - Déjà rehaussé en juillet, les objectifs annuels de Publicis sont encore revus à la hausse après que le champion français de la publicité a atteint, dès le troisième trimestre, un niveau d'activité supérieure à celui d'avant-crise. Le titre grimpe ainsi à un sommet depuis juillet 2015.

Publicis laisse sans doute définitivement la crise derrière lui, avec ce deuxième relèvement d'objectifs annuels en l'espace de 3 mois qui porte le titre à un pic depuis juillet 2015 dans les premiers échanges ce jeudi (+3,5% à 58,9 euros vers 9h35) - grâce à un rebond de près de 45% depuis le 1er janvier. Au premier rang des victimes de la pandémie mondiale, les budgets "pub" des grands groupes étant parmi les premiers à être sabrés en cas de crise économique, Publicis s'est depuis sensiblement remis d'aplomb, et affiche sur ce troisième trimestre 2021 des résultats supérieurs à ceux de 2019.

La publication trimestrielle de Publicis (2e groupe du CAC à faire un point d'activité sur cette période après LVMH) révèle de fait une croissance organique des revenus du groupe de 11,2% à 2,62 milliards d'euros au 3e trimestre, ce qui représente également une hausse de 5% par rapport à 2019 (contre un 1er trimestre stable et une croissance de 2% au 2e trimestre, sur une base de deux ans). "Toutes nos régions ont contribué à cette performance avec des croissances à deux chiffres, notamment les États-Unis à +10,9%, l’Europe à +10% et l’Asie à +12,5%" se félicite le PDG du groupe Arthur Sadoun.

"La poursuite de la surperformance de nos activités en data et en technologie, démontre une nouvelle fois notre capacité à capturer une part disproportionnée de l’évolution des investissements de nos clients vers les médias digitaux, l’e-commerce et le direct-to-consumer. Ceci est particulièrement notable aux États-Unis où Epsilon est en croissance de +13% et Publicis Sapient de +20%" ajoute-t-il. Dans un environnement qualifié de "porteur pour la demande du consommateur", le 3e trimestre ressort ainsi "au-dessus des attentes" du groupe.

Samsung aux Etats-Unis, L’Oréal en Chine

Sur les neuf premiers mois, les revenus du groupe atteignent 7,55 milliards d'euros (+10,2% en organique sur un an), et se répartissent sectoriellement de la manière suivante: 15% dans la finance, 14% dans la technologie, les médias et les télécoms, 13% dans la santé, 12% dans l'alimentation (et les boissons), 12% dans la grande consommation ou encore 9% dans la distribution - sur une base de 3.412 clients représentant 92% du revenu net total.

"Notre "go to market" (stratégie de mise sur le marché, NDLR) différenciant nous permet de confirmer notre avance en tête des classements des gains de "new business". Après ceux du 1er semestre, avec Samsung aux Etats-Unis, Stellantis au niveau global, L’Oréal en Chine, pour n’en citer que quelques-uns, le 3e trimestre a également été actif avec les nouveaux gains de Ferrero, Planet Fitness, TD Bank et Walmart" souligne Arthur Sadoun.

Objectifs revus à la hausse

Fort de ce troisième trimestre meilleur que prévu, Publicis est en mesure de réviser à la hausse l'ensemble de ses prévisions annuelles, tablant désormais sur une croissance organique entre +8,5% et +9% sur l'année, contre un objectif précédent de +7% annoncé fin juillet, ce qui impliquait une récupération totale de la baisse organique des revenus subie en 2019 avec un an d'avance sur l'objectif que le groupe s'était initialement fixé auparavant. Par rapport à 2019, le nouvel objectif représente une croissance organique de l’ordre de +2%, en ligne avec celle des neuf premiers mois de l’année, précise Publicis.

La prévision de taux de marge opérationnelle pour 2021 est également revue à la hausse et attendu "légèrement supérieur à 17%", contre 17% précédemment, et le groupe prévoit également d’atteindre "un free cash flow avant variation du besoin en fond de roulement proche de 1,3 milliard d’euros, dans le haut de la fourchette précédente comprise entre 1,2 et 1,3 milliard d’euros annoncée en juillet.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur PUBLICIS GROUPE SA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +35.33 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat