Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pétrole Brent

BRN - MP0000000BRN
60.15 -0.08 %

Pétrole brent : Le ministre saoudien de l'Énergie fait replonger le pétrole sous les 60 dollars

jeudi 6 décembre 2018 à 12h41
Le baril de Brent s'enfonce de nouveau sous les 60 dollars

(BFM Bourse) - Alors que s'ouvre ce jeudi la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) à Vienne, le baril de Brent recule de plus de 4% vers 11h30, sur fond d'incertitudes après des propos du ministre saoudien de l'Énergie. À la Bourse de Paris, les titres des valeurs parapétrolières dévissent dans le sillage des cours de l'or noir.

Une petite phrase du ministre saoudien de l'Énergie, Khaled al-Faleh, aura suffi à faire dégringoler les cours du pétrole brut peu avant le début de la réunion des États membres de l'Opep et de leurs partenaires, notamment la Russie, jeudi à Vienne. Celui-ci a en effet affirmé que, sur la question pétrolière, "Washington n'est pas en position de dicter sa conduite à l'Opep", ajoutant qu'il n'avait "besoin de la permission de personne pour diminuer la production". Peu avant, il avait déjà affirmé que l"Opep voulait s'accorder sur une "baisse suffisante" de ses extractions pétrolières pour équilibrer le marché, tout en expliquant que la baisse en question "devrait être distribuée de façon égale entre les pays". Il y a fort à parier que les États-Unis, et Donald Trump en tête, ne partagent pas cette position et que les débats risquent d'être houleux à Vienne cet après-midi.

Les barils de Brent et WTI dévissent

Alors que l'incertitude domine quant à ce qui va ressortir de cette réunion, les cours du baril de Brent européen de mer du Nord pour livraison en janvier reculait de 4,38% à 58,91 dollars vers 12h, repassant ainsi sous les 60 dollars, seuil au-dessus duquel il évoluait au cours des trois dernières séances (grâce à un bond de 5,57% lundi). Dans le même temps, le baril de pétrole brut léger américain (WTI), pour la même échéance de livraison, cédait lui 4,33% à 50,64 dollars.

L'ensemble du secteur dégringole à la Bourse de Paris

Dans le sillage des cours de l'or noir qui s'effondrent, les valeurs pétrolières et parapétrolières accusent de lourdes pertes en Bourse jeudi matin. Ainsi, le titre du supermajor Total abandonne 2,67% à 47,5 euros vers 12h tandis que le recul des valeurs parapétrolières est encore plus prononcé. TechnipFMC signe la deuxième pire performance du CAC 40 (derrière Capgemini) avec un repli de 7,11% à 18,86 euros vers 12h. Les autres parapétrolières ne sont pas en reste puisque CGG cède 7,92% à 1,23 euros tandis que Vallourec abandonne 5,68% à 1,94 euros. En revanche Schlumberger (-1,53%) et CGG (-0,6%) limitent leurs pertes et surperforment même un marché parisien en grande difficulté jeudi.

Quentin Soubranne - ©2018 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.90 % vs -1.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat