Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NICOX

COX - FR0013018124 SRD PEA PEA-PME
3.445 € -0.72 % Temps réel Euronext Paris

Nicox : Nicox enregistre une avancée sur un composé phare mais reste prudent sur son financement

jeudi 19 décembre 2019 à 11h20
Un examen ophtalmologique

(BFM Bourse) - La société azuréenne de biotechnologies a fait part de résultats favorables dans la première étude chez l'homme d'un traitement expérimental de la blépharite (forme fréquente d'inflammation de la paupière), le NCX 4251. Nicox compte désormais discuter avec la FDA des prochaines étapes mais aussi s'assurer des ressources financières pour accélérer le développement du programme.

De nouveaux résultats positifs pour Nicox. Après la réussite de la phase 2 du NCX 470, un traitement expérimental du glaucome, la biotech a annoncé jeudi avant Bourse que le NCX 4251 (suspension ophtalmique de nanocristaux de propionate de fluticasone) avait atteint l'objectif principal de l'essai "Danube", une première administration chez l'homme visant à évaluer la sécurité et la tolérabilité du composé chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite et à déterminer, par administration de doses croissantes, le meilleur dosage pour la suite des essais.

La blépharite désigne une inflammation du bord de la paupière, sans gravité mais courante, et qui peut s'installer de façon chronique. Typiquement, les orgelets découlent souvent d'une blépharite.

Administré tant une fois par jour que deux fois par jour, le produit n'a provoqué aucun effet indésirable grave, ni d’élévation de la pression intraoculaire (effet secondaire le plus couramment observé avec les corticostéroïdes topiques ophtalmiques prescrits habituellement).

La dose retenue (dilution à 0,1%) a également démontré une efficacité prometteuse sur les paramètres exploratoires (l'étude n'étant pas à proprement parler conçue pour déterminer l'efficacité) d'étude de réduction des signes et symptômes de la sécheresse oculaire.

Prochaine étape: obtenir une preuve de concept en termes d'efficacité

L'objectif pour Nicox est désormais de mettre en place une étude de phase 2b plus large, pour véritablement obtenir la preuve du concept en termes d'efficacité. Mais la société conditionne ce passage en 2b à l’issue de la réunion avec la Food and Drug Administration (FDA) américaine prévue début 2020, mais aussi à l'obtention des ressources nécessaires.

"L’obtention, dans le délai prévu, de résultats encourageants dans la blépharite démontre que Nicox réalise sa stratégie R&D d’avoir potentiellement deux programmes cliniques à un stade avancé [le NCX 470 potentiellement en phase 3 et le NCX 4251 en 2b, NDLR] en 2020. Nous sommes également satisfaits des résultats encourageants du NCX 4251 dans la réduction des signes et symptômes de la sécheresse oculaire, un marché important où le NCX 4251 pourrait être bénéfique pour le traitement des épisodes aigus et comme thérapie d’induction avant l’instauration du traitement de la sécheresse oculaire chronique", a déclaré le responsable du développement de Nicox, Tomas Navratil. "Nous prévoyons d'engager une discussion avec la FDA américaine au début de l’année prochaine sur les prochaines étapes pour le NCX 4251 et d’obtenir les ressources financières pour accélérer son développement", a-t-il ajouté.

Au 30 septembre 2019, le groupe disposait d’une trésorerie de 17,4 millions d'euros. Il a depuis exercé deux dernières tranches de l'emprunt obligataire souscrit auprès de Kreos Capital, soit 4 millions d'euros en octobre et 8 millions d'euros cette semaine, et levé 12,5 millions d'euros via un placement privé, destinés spécifiquement au financement du NCX 470.

À titre de comparaison le total des charges opérationnelles avait atteint 26,5 millions d'euros en 2018, le montant de ces charges ayant progressé de 10% au premier semestre 2019.

Au plan boursier, le cours de Nicox reprenait 8,14% à 4,515 euros jeudi vers 11h00 après l'annonce de ces premiers résultats cliniques sur son traitement de la blépharite. Malgré ce rebond, le titre affiche encore un recul d'environ 10% depuis le début de l'année. À ce stade, Nicox pourrait donc signer en 2019 son cinquième exercice de baisse en six ans.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NICOX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+303.10 % vs -12.46 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat