Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NETFLIX

NFLX - US64110L1061 SRD PEA PEA-PME
- -

Netflix : En augmentant ses tarifs, Netflix poursuit son très fort rebond en Bourse

mercredi 16 janvier 2019 à 17h37
Netflix bondit après l'annonce de l'augmentation du prix de ses abonnements

(BFM Bourse) - Le géant de la vidéo à la demande a annoncé le relèvement de ses différents tarifs d'abonnement à son service pour financer ses productions et son expansion à l'international. Les investisseurs ont largement salué cette initiative.

Mardi, à la Bourse de New York, l'action Netflix a bondi de 6,5% à 354,6 dollars pour revenir à son niveau d'il y a trois mois, quand le groupe co-fondé et dirigé par Reed Hasting venait de révéler avoir amassé de nouveaux abonnés à un rythme inédit. Hier, le titre a bondi à la suite de l'annonce de la part de Netflix d'une augmentation du prix de ses abonnements - la première depuis début octobre 2017 et la plus importante de son histoire (de 13 à 18% selon les offres) - aux États-Unis et dans divers pays d'Amérique latine.

Depuis le creux de fin décembre, l'action du groupe a ainsi repris près de 50%. Ce mercredi, le cours se tassait légèrement à 349,91 dollars vers 17h05 (soit -1,33%).

La raison invoquée par la plateforme est qu'elle a "beaucoup investi dernièrement pour développer ses propres contenus" avec l'objectif d'améliorer son offre face à celle de ses concurrents que sont HBO, Hulu ou encore Amazon, et attirer ainsi de nouveaux clients. Fin septembre, les comptes publiés par Netflix faisaient état de 8,4 milliards de dollars de dettes de long terme, contre 4,9 milliards de dollars à la même époque un an plus tôt.

Nouveaux tarifs

Les abonnés à l'offre la plus populaire du groupe, celle qui permet de visionner des vidéos en haute définition sur deux appareils à la fois, devront désormais débourser 12,99 dollars par mois, au lieu de 10,99 dollars actuellement. L'offre de base, elle, va passer de 7,99 à 8,99 dollars tandis que celle qui permet de regarder quatre écrans en même temps coûtera 15,99 dollars au lieu de 13,99 dollars jusque là. Ces nouveaux tarifs s'appliqueront à tous les abonnés aux États-Unis, ainsi qu'à ceux qui payent leur abonnement en dollars en Amérique latine et dans les Caraïbes (à la Barbade ou au Belize par exemple), avec effet immédiat pour les nouveaux clients et dans les prochains mois pour les personnes souscrivant déjà au service. Cette augmentation de tarif ne concerne pas les abonnés français.

Netflix a largement étoffé son catalogue ces dernières années, en développant notamment toute une gamme de contenus créés spécialement pour sa plateforme de vidéos à la demande, comme les séries à succès "Stranger Things", "The Crown" ou "Orange Is The New Black". Le géant californien a également investi des sommes considérables dans les longs métrages, comme en témoigne "Roma", le film du Mexicain Alfonso Cuaron qui vient d'être distingué aux Golden Globes dans les catégories meilleur film étranger et meilleur réalisateur.

Résultats du 4e trimestre jeudi

À noter que l'annonce de Netflix intervient à l'avant-veille des résultats annuels du groupe. Les regards seront tournés, comme toujours, vers le nombre de nouveaux abonnés. Le groupe californien en espère 7,6 millions de plus qu'au troisième trimestre 2018, dont 1,5 million aux États-Unis. Le rythme de croissance des abonnés est perçu, par les opérateurs, comme un bon indicateur des perspectives de croissance à long-terme du groupe. La dernière fois que ce chiffre d'abonnés a déçu, au deuxième trimestre 2018, l'action avait immédiatement plongé (-14% le 17 juillet dernier).

Outre cet indicateur, les investisseurs scruteront aussi tout particulièrement la trésorerie du groupe qui a pris l'habitude de brûler plus de cash qu'il n'en génère dans ses activités opérationnelles (hors flux de trésorerie de financement donc). Un rapport de fin d'années comme celui de demain pourrait contenir des indices, voire une déclaration d'intention, sur l'orientation et le calendrier de celle-ci, Netflix ayant assuré que, si les flux de trésorerie devraient rester négatifs encore quelques années, le groupe finirait par tirer les bénéfices de ses investissements massifs.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NETFLIX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.20 % vs +8.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat