Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Un calme trompeur, une navigation dangereuse

mardi 14 avril 2020 à 15h29

(BFM Bourse) - Wall Street, qui était fermé seulement Vendredi Saint, mais pas Lundi de Pâques, a débuté la semaine hier en ordre "dispersé", le Dow Jones perdant 1,39% à 23 390 points, et le Nasdaq Composite parvenant à grappiller 0,48% à 8 192 points, sur fond de crispation à l'approche de la saison des résultats, les investisseurs, actionnaires et gérants devant faire face aux conséquences abyssales et vertigineuses, économiques et financières, de la pandémie.

Se basant sur une équation aux inconnues très nombreuses, les marchés s'interrogent encore sur les conséquences à court, moyen et long terme, de la pandémie, dans un contexte économique mondialisé, de la pandémie de COVID-19 sur l'emploi, la consommation, la production et au final la croissance américaine.

L'épicentre de l'épidémie de coronavirus responsable du COVID19 se positionne désormais sur les Etats-Unis, où près de 583 000 cas sont confirmés. Plus de 23 500 décès ont été recensés sur le sol américain. L'inquiétude est d'autant plus forte que le système de santé, observé à l'aune de la puissance économique des Etats-Unis, est finalement fragile. En 24 heures à New York, plus de 1 500 morts sont à déplorer.

"En raison de la pandémie, l'économie mondiale devrait connaître une forte contraction de 3 % en 2020, soit un recul bien plus marqué que lors de la crise financière de 2008-09", s'avance le FMI (Fonds Monétaire International) ce mardi. "Selon un scénario de référence fondé sur l'hypothèse d'une atténuation de la pandémie au cours du deuxième semestre de 2020 et d'un relâchement progressif des efforts d'endiguement, l'économie mondiale devrait croître de 5,8 % en 2021, à mesure que l'activité économique se normalisera, grâce au soutien des pouvoirs publics."

Autre sujet à même de provoquer des sueurs froides à court terme sur les marchés: Trump veut décider seul du calendrier et des conditions de sortie du confinement... L'impétueux et déroutant locataire de la Maison Blanche, a annoncé en effet vouloir se rendre seul maître des horloges pour le dé-confinement et le redémarrage complet des capacités de production, alors que pour rappel, le confinement avait été mis en place Etat par Etat.

A suivre côté valeurs, Apple, qui selon les données officielles chinoises a vu ses ventes de smartphones (Iphone) se reprendre intensément en mars (ventes en Chine) après un mois de février catastrophique. Les volumes de ventes sur mars restent tout de même inférieur de 20% environ, par rapport à mars 2019.

Au chapitre statistique, les prix à l'import pour mars, en rythme mensuel, ont baissé très lourdement (-2.3%), toutefois moins qu'anticipé (-3.1%). L'agenda se densifiera nettement dès demain, outre Atlantique, avec l'indice manufacturier Empire State, les ventes au détail, le rapport fédéral mensuel sur l'industrie, les stocks des grossistes, les stocks de pétrole et le Livre Beige de la Fed.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Attention au bull trap, et revenons-en à son mécanisme:

Le bull trap (piège à la hausse) est un phénomène classique en finance de marché comportementale: l'acheteur, appâté une première fois, l'est une seconde fois avec le sentiment de faire une affaire encore meilleure avec un point d'entrée jugé bon. Dès lors, la volatilité à la hausse progresse, et l'investisseur est de plus en plus persuadé d'avoir flairé la bonne affaire, sans se poser aucune question sur la justification de la hausse. Si le mouvement haussier ne prend pas corps, le piège se referme.

Seule une progression vigoureuse accompagnée de volumes puissants, avec l'appui de tous les secteurs représentés au sein de l'indice viendrait délivrer un message haussier durable, et donc invalider l'option retenue.

Dans l'immédiat, toute navigation entre 7 888 points et la borne basse du gap baissier du 10 mars à 8 344 points, même en eaux calmes, est jugée dangereuse.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 9088.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 7888.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Un calme trompeur, une navigation dangereuse (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat