Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Reflux, épisode 2

lundi 21 septembre 2020 à 14h36

(BFM Bourse) - Un second épisode de reflux se profile sur les poids lourds technologiques américains, après celui du tout début de mois. La détente sur le dossier TikTok ne fait pas le poids face aux sources de tensions qui alourdissent l'ambiance: négociations budgétaires au Congrès, suspense sur l'issue de la présidentielle, et situation sanitaire.

Vincent Boy, analyste de marché IG France, commente: "Nous serons attentifs à la poursuite des négociations au congrès, dans le but de trouver un accord sur le budget et ainsi éviter un nouveau « shutdown » au 1er octobre. Ce risque d’arrêt du financement de l’Etat pourrait permettre en revanche aux républicains et aux démocrates de trouver également un consensus sur la nouvelle enveloppe de soutien à l’économie et au peuple américain."

Alors qu'approche la date du 03 novembre, l'indécision augmente sur l'issue de la prochaine élection présidentielle américaine. L'accession de Joe Biden n'est plus aussi certaine qu'elle n'y paraissait il y a quelques mois. "Le décès d’une des juges de la cour suprême aux Etats-Unis devrait donner lieu à une certaine tension politique. Donald Trump souhaite nominer son successeur dès cette semaine alors que de nombreux membres du congrès, démocrates comme républicains, souhaitent attendre le résultat des élections présidentielles pour se décider," a poursuivi M. Boy.

Un discours du Président de la Fed, à 16h00, sera suivi, avant une audition mardi et mercredi devant les Sénateurs.

Pour rappel, la Fed achevait la semaine dernière une réunion du Comité de politique monétaire FOMC, qui prenait une coloration particulière, puisque c'était la première réunion de ce type après les grandes orientations stratégiques dévoilées lors du symposium de Jackson Hole. L'Institution monétaire dirigée par J. Powell a décidé d'un statu quo monétaire, en promettant de maintenir ses taux directeurs au plancher jusqu'à ce que l'inflation franchisse "médérément", et pendant un "certain temps", la barre des 2%.

Keith Wade, Chief Economist & Strategist chez Schroders, avait alors commenté: "Cette déclaration n'est pas vraiment une surprise, mais elle pourrait décevoir ceux qui recherchaient des indications plus explicites sur la manière dont la politique réagirait à l'évolution des conditions économiques. Néanmoins, cela correspond aux réunions précédentes juste avant une élection présidentielle où l'approche a été d'éviter de dire ou de faire quoi que ce soit de controversé."

Alors que des mesures ponctuelles de restriction de rassemblement dans plusieurs pays d'Europe sont prises, qu'Israel est reconfiné, et que la question n'est plus tabou concernant le Royaume-Uni, la situation sanitaire fait clairement pression sur les marché. Concernant la recrudescence de cas sur le seul territoire américain: le nombre de nouveaux cas quotidiens flirte de nouveau régulièrement avec les 50 000. Depuis le début de l'année, 199 513 sont décédés d'une forme grave du Covid-19.

Du côté des tensions commerciales sino-américaines, sursis de dernière minute pour TikTok, l'application d'origine chinoise: le locataire de la Maison Blanche donne son "Go" à un accord technologique et financier de principe concernant l'entrée d'Oracle et Walmart au capital de TikTok. Un accord qui, s'il était finalisé, constituerait une source de détente dans l'interminable guerre technologique entre Washington et Pékin.

Côté agenda statistique, rien à se mettre sous la dent ce lundi. L'agenda se densifiera demain avec les ventes de logements anciens, et l'indice manufacturier de la Fed de Richmond.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Concernant le cadre technique de fond, inchangé: depuis la formation d'un double creux de retournement au coeur du mois de mars, consécutive à un mouvement de purge, l'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine inscrit facilement, régulièrement, de nouveaux points hauts, affichant une résilience spectaculaire. Les consolidations sont courtes et sans "retracement" majeur.

A court terme en revanche, nous précisions jeudi qu'une poursuite du reflux en direction des 10 830 points était envisagée; et vendredi qu'un rééquilibrage momentané et périlleux des cours entre les 10 830 points et le gap baissier de jeudi était envisagé...

Dans tous les cas, seul un franchissement sans hésitation de la moyenne mobile à 20 jours, avec une fédération des sous-secteurs technologiques, viendrait rimer avec reprise franche du trend primaire. Nous n'y sommes pas encore.

Dans l'immédiat, nous nous orientons vers la formation d'une nouvelle jambe baissière, soit l'épisode 2 du reflux amorcé le 03 septembre.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 12074.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Reflux, épisode 2 (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.30 % vs -0.44 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat