Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Des acheteurs moins aveuglés et inconditionnels

vendredi 12 juin 2020 à 14h43

(BFM Bourse) - Hier le Nasdaq Composite, qui avait pourtant "tenu" mercredi, n'a pas pu faire autrement que de se "solidariser" des autres indices majeurs de la cote américaines, en trébuchant violemment, de 5,27% à 9 492 points. Un reflux très vif sous le seuil psychologique des 10 000 points, qui avait été dépassé en clôture en cours de semaine. En cause, les craintes non dissimulées d'une seconde vague de contamination aux Etats-Unis alors même que la première n'est pas encore maîtrisée. Et la digestion difficile des nouvelles perspectives de la Fed, communiquées à l'occasion du dernier FOMC mercredi.

Selon les données compilées par l'Université Johns Hopkins, qui fait autorité en la matière, le nombre de nouveaux cas quotidien a un mal fou à flancher sous les 20 000. On comptabilise à ce stade sur le sol américain plus de 2 000 000 de cas, pour plus de 113 000 décès. Un bilan sinistre qui ne peut que nous rappeler les mises en garde du Dr A Fauci, il y a quelques semaines devant les Sénateurs, contre une sortie de confinement trop rapide et mal organisée...

Pour rappel, la Fed a fait "l'essentiel" en milieu de semaine, en réaffirmant son soutien total à l'économie, quoiqu'il en coûte, tout en rappelant que la reprise sera un "long chemin". Mais sans parvenir à alimenter encore et toujours l'appétence au risque. L'institution monétaire dirigée par J. Powell a présenté ses nouvelles perspectives pour l'économie américaine. Sur l'année 2020, une chute du PIB de 6.5% est envisagée, avec un rebond puissant en 2021 (+5.0%). Quant au taux de chômage, il est envisagé à 9.3% de la population active à fin décembre.

Les espoirs d'une reprise ultra rapide outre Atlantique, en dépit d'un réputation de résilience de la première économie mondiale, sont clairement refroidies.

Au chapitre statistique, l'indice des prix à la production américain est ressorti en mai en baisse de 0.1% en rythme mensuel, conforme aux attentes pour l'assiette excluant l'énergie et l'alimentation. Mais les opérateurs gardent en tête ce même indicateur pour la Chine, publié hier significativement sous les attentes. Sur l'emploi américain, qui avait dérouté les salles des marchés vendredi avec le rapport NFP de mai, les nouvelles inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage sont ressorties à un niveau proche de la cible à 1 542 000. Voilà pour les chiffres de jeudi. Ce vendredi, les opérateurs de marché ont eu l'agréable surprise de constater que l'indice des prix à l'importation, en rythme mensuel pour mai, a progressé bien au-delà des attentes, à +1.0%. Un bond auquel a largement contribué la progression très importante des prix à l'import des produits de la filière hydrocarbure.

A suivre pour le reste de la journée, l'indice de confiance des consommateurs américains, en données préliminaires (U-Mich), attendu en progression à 75, après une révision du score du mois précédent à 72.3.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine, sur des niveaux historiquement hauts, et à proximité du seuil hautement symbolique, car psychologique des 10 000 points, a non seulement retracé 100% de pertes de la crise boursière aiguë de mars, mais est parvenu à dépasser les points hauts du 19 février.

Un potentiel correctif a été exprimé, par le comblement très rapide de la marge entre les cours et la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), support dynamique précis depuis le 06 avril et la validation d'un îlot de renversement (reversal island).

Nous précisions hier que ce test sera riche d'enseignement. Ce premier test devrait être suivi d'une petite réaction de contestation (avis positif à l'échelle de la présente séance). A terme un seconde test à haut risque est loin d'être exclu. Nous en saurons alors davantage sur le degré de motivation des acheteurs sur ces niveaux, et la capacité de mobilisation des vendeurs.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 9000.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Positif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Des acheteurs moins aveuglés et inconditionnels (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.20 % vs +0.93 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat