Bourse > Metropole tv > Metropole tv : M6 prêt à lancer deux nouvelles chaînes sur la tnt gratuite
METROPOLE TVMETROPOLE TV MMT - FR0000053225MMT - FR0000053225
20.585 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
20.560 €Ouverture : +0.12 %Perf Ouverture : 20.700 €+ Haut : 20.440 €+ Bas :
20.585 €Clôture veille : 93 382Volume : +0.07 %Capi échangé : 2 602 M€Capi. :

Metropole tv : M6 prêt à lancer deux nouvelles chaînes sur la tnt gratuite

M6 prêt à lancer deux nouvelles chaînes sur la tnt gratuiteM6 prêt à lancer deux nouvelles chaînes sur la tnt gratuite

PARIS (Reuters) - M6 est prêt à lancer deux nouvelles chaînes de télévision sur la TNT gratuite, tout en restant en faveur d'un moratoire, déclare Nicolas de Tavernost dans une interview publiée mercredi dans Les Echos.

Après l'annonce par Canal+ (groupe Vivendi) d'un projet de chaîne généraliste gratuite, le président du directoire de M6 juge qu'une "pause" est nécessaire compte tenu des incertitudes qui pèsent sur le marché.

"Actuellement, le marché de la télévision en clair ne peut pas accepter sans dégâts, cinq ou six chaînes de plus du fait d'une concurrence accrue sur les audiences, car la consommation de télévision n'est pas élastique", a-t-il déclaré au quotidien économique, ajoutant que cela entraînerait en outre une surenchère dans les coûts d'approvisionnement en programmes.

Mais en l'absence de pause, le groupe est prêt à lancer une chaîne généraliste, avec un budget de 100 millions d'euros en régime de croisière, et à relancer son projet de chaîne familiale, M6 Famille, avec un budget d'environ 50 millions.

M6 est prêt a démarrer dès le 1er décembre 2011, a-t-il dit.

Si Canal+ est autorisé à lancer sa chaîne en clair, Nicolas de Tavernost demande que le taux de TVA imposé aux chaînes de télévision gratuite (19,6%) soit aligné sur celui de la télévision payante (5,5%).

"Si nous faisons la même course sur le marché de la TV gratuite, nous ne nous laisserons pas doubler par des voitures roulant avec de l'essence détaxée", a-t-il déclaré.

Il demandera également une révision en baisse des obligations de production imposées aux chaînes gratuites.

Juliette Rouillon, édité par Pascale Denis

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI