Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LVMH

MC - FR0000121014 SRD PEA PEA-PME
631.000 € +0.48 % Temps réel Euronext Paris

Lvmh : Les résultats de LVMH dépassent leur meilleur niveau d'avant la crise sanitaire

lundi 26 juillet 2021 à 17h54

(BFM Bourse) - Les résultats du leader mondial du luxe témoignent non seulement d'un redressement spectaculaire par rapport au premier semestre 2020 (qui avait subi l'effet des confinements), mais d'une nouvelle progression par rapport aux niveaux précédant la pandémie, au-delà des anticipations.

Une performance record pour LVMH, qui a enregistré au premier semestre des résultats logiquement en forte amélioration par rapport à ceux du premier semestre 2020, mais également une augmentation significative en comparaison de la période correspondante de 2019.

L'an dernier, le groupe contrôlé par Bernard Arnault avait subi une chute inédite de ses résultats au premier et plus encore au deuxième trimestre, en raison de la fermeture de nombreux magasins et sites de production dans le monde. Une vive reprise était logiquement attendue au terme des six premiers mois de 2021, mais celle-ci dépasse encore les attentes, à commencer par celles de la marque phare Louis Vuitton.

Au cours des six premiers mois de l'année, les ventes se sont élevées à 28,665 milliards d'euros, représentant un rebond de 56% sur un an, soit en prenant une base de comparaison hors-Covid une augmentation de 14% par rapport à au premier semestre 2019. Avec une nouvelle fois la Mode & Maroquinerie pour locomotive, les ventes de cette division ayant bondi de 38% en deux ans (+81% par rapport au premier semestre 2020). Dans un environnement marqué par le début de sortie de la crise sanitaire et encore par l’absence de reprise des voyages internationaux, le groupe se félicite d'un "excellent" début d'année, en particulier pour les grandes marques telles que Louis Vuitton, Christian Dior, Fendi, Loewe et Celine "qui gagnent partout des parts de marché et atteignent des niveaux records de ventes et de rentabilité".

Les ventes de Vins & Spiritueux ont progressé de 12% sur deux ans et celles des Montres & Joaillerie de 5%, sans même compter de Tiffany, intégré pour la première fois dans les comptes et qui "réalise une excellente performance depuis sa reprise en main". En revanche celles des divisions Parfums & Cosmétiques et Distribution sélective, en hausse sur un an, n'ont pas encore tout à fait retrouvé leur niveau du premier semestre 2019, dans un contexte où le trafic aérien, qui conditionne la fréquentation des boutiques duty free, est encore loin de ses niveaux précédant la pandémie.

Par région, le groupe signale une croissance soutenue des ventes en Asie et aux Etats-Unis et une reprise "progressive" pour ce qui est de l’Europe.

Le résultat opérationnel courant du premier semestre 2021 s’établit à 7,632 milliards d’euros, nettement au-delà des attentes des analystes et en croissance de 44% par rapport au premier semestre 2019 (et plus de quatre fois supérieur à celui de 2020). La marge opérationnelle courante ressort à 26,6%, en hausse de 5,5 points par rapport à 2019. Très supérieur également à la moyenne des projections des analystes, le résultat net part du groupe s’élève pour sa part à 5,289 milliards d’euros, en hausse de 62% par rapport à 2019 - et dix fois supérieur à 2020. Encore plus impressionnant, le cash-flow d’exploitation dépasse 5 milliards d’euros, soit plus de trois fois celui de 2019.

LVMH "tire profit du maintien pendant la crise sanitaire d’une politique soutenue d’innovation et d’investissements en dépit de la crise mondiale", a déclaré son PDG. "La créativité, la haute qualité et la durabilité de nos produits, le sens des responsabilités qui nous animent, ont été des atouts majeurs pour tenir bon face à la pandémie ; ils resteront des engagements forts à long terme pour l’ensemble de nos Maisons, gage de leur désirabilité (...) Dans le contexte actuel de sortie de la crise sanitaire et de reprise de l’économie mondiale, j’estime que LVMH est en excellente position pour poursuivre sa croissance et renforcer encore en 2021 son avance sur le marché mondial du luxe", a-t-il ajouté.

Bernard Arnault a en outre souligné que "la croissance de LVMH bénéficie aujourd’hui, et bénéficiera encore davantage dans l’avenir, à la France, premier bassin d’emploi, principal pays d’origine de nos produits, auquel nos Maisons sont fières d’apporter leur contribution".

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LVMH en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.20 % vs +32.17 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat