Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

LVMH

MC - FR0000121014 SRD PEA PEA-PME
375.000 € -3.05 % Temps réel Euronext Paris

Lvmh : Les dessous d'un trimestre impressionnant de croissance, la routine pour LVMH

jeudi 10 octobre 2019 à 10h53
L'appétit de luxe des classes émergentes confère une croissance hors norme à LVMH

(BFM Bourse) - Le cours de LVMH, première capitalisation de la zone euro à 189 milliards d'euros, s'apprécie de près de 5% jeudi en réaction à la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel supérieur, une nouvelle fois, aux anticipations des investisseurs. Les troubles à Hong Kong n'ont visiblement en rien affecté les ventes du groupe, dont la croissance a accéléré par rapport à l'année dernière.

Un trimestre comme un autre pour le numéro un mondial du luxe, c'est un trimestre où l'accroissement de ses ventes relègue très loin le chiffre attendu par le consensus des analystes.

Petit retour d'une année en arrière: pour le troisième trimestre 2018, le groupe dirigé par Bernard Arnault avait affiché un chiffre d'affaires de 11,38 milliards d'euros, dissipant une bonne partie des inquiétudes liées à un éventuel ralentissement de la demande chinoise du fait des tensions commerciales déjà bien présentes à l'époque. Ces ventes faisaient en effet ressortir une progression de 10% sur un an, tant en données publiées qu'en données organiques (à périmètre et change constants), montrant que les tensions n'avaient en rien limité la demande des consommateurs pour les marques du groupe, Louis Vuitton au premier chef.

Partant d'une base finalement aussi dynamique, les analystes s'attendaient à un léger ralentissement du rythme de croissance, à un peu moins de 10% pour le trimestre écoulé par rapport au troisième trimestre 2018. Or LVMH n'a pas même fait aussi bien, mais nettement mieux puisque le taux de croissance organique a accéléré à 11% au troisième trimestre 2019. Soit une expansion totale de 16% en tenant compte de l'effet de change favorable (apportant 4 points de croissance supplémentaires grâce à la baisse de l'euro face au dollar notamment) et de l'intégration du groupe hôtelier Belmond à compter d'avril 2019 (encore 1 point de plus).

Un tel rythme de croissance, bien supérieur à la progression du PIB mondial, apparaît difficilement tenable à long terme. Il est pourtant tout à fait banal s'agissant de LVMH.

(compilation BFM Bourse, source communiqués LVMH)

Au cours de la dernière décennie, le groupe a généré au troisième trimestre une croissance à deux chiffres la moitié du temps, selon nos recherches. La croissance sur cette période (qui n'est même pas la plus importante de l'année) a été en moyenne de 8% sur dix ans.

Une autre façon de prendre la mesure de ce que représente cette croissance, on peut l'exprimer en termes absolus: LVMH a accru son chiffre d'affaires de 1,94 milliard d'euros -à titre indicatif, c'est davantage que le chiffre d'affaires total de Rémy Cointreau en une année- entre les deux périodes trimestrielles. Ainsi sur la période de juillet à septembre 2019, le groupe a généré des ventes totales de 13,316 milliards d'euros (soit pratiquement autant que le chiffre d'affaires annuel de Vivendi, pour donner un autre exemple).

C'est donc cette capacité hors norme à développer ses ventes que salue logiquement le marché, avec une hausse de 4,76% du titre à 374 euros jeudi matin. Et, selon Gérard Moulin, responsable du pôle actions européennes d'Amplegest, la tendance n'est pas prête de s'interrompre, en raison d'une tendance de fond qui est l'essor des classes moyennes dans les économies émergentes. D'une part, l'enrichissement d’un nombre croissant de ménages (entre 2015 et 2020, la taille de la classe moyenne chinoise devrait doubler pour atteindre 300 millions de personnes) met à leur portée des produits auparavant inaccessibles, ce qui génère d’abord un effet de masse incompressible sur la demande. Mais cet ascenseur social a une autre incidence, indique le gérant. Il suscite aussi une envie de se distinguer, de se singulariser, via un accès à la rareté auquel seul le luxe peut prétendre.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LVMH en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.30 % vs -5.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat